Les hommes sont de parfaits idiots et c’est la science qui le dit

Une étude récente publiée dans l’édition de Noël du British Medical Journal vient de déterminer que les hommes étaient potentiellement plus enclins à faire des choix stupides et dangereux que les femmes. Les auteurs de cette étude, des chercheurs de l’université de Newcastle, sont arrivés à cette conclusion après avoir analysé les vainqueurs des Darwin Awards de 1995 à 2004 et avoir constaté que dans 88,7% des cas ce sont des hommes qui arrivent en tête. Les Darwin Awards sont des récompenses sarcastiques décernées sur Internet, le plus souvent de manière posthume, à des personnes décédées à la suite d’un comportement particulièrement stupide de leur part. Par exemple, deux des lauréats des Darwin Awards 2014 ont reçu leur prix car ils avaient été piétinés à mort par un éléphant alors qu’ils essayaient de prendre une selfie aux côtés de l’animal.

La théorie du mâle idiot est un concept tout à fait réel

L’étude a examiné un total de 413 candidatures au Darwin Awards. Sur 332 prix décernés, les scientifiques ont découvert que 14 cas concernaient des femmes et des hommes ensemble, la plupart du temps « des couples un peu trop aventureux dans des positions compromettantes ». Sur les 318 personnes restantes, 282 prix ont été remis à des hommes (88,7%) et seulement 36 à des femmes (11,3%).

Les responsables de l’étude se sont tous accordés pour dire que le concept de théorie du male idiot (Male Idiot Theory – MIT) est tout à fait réel. Selon celui-ci, « les hommes sont des idiots et les idiots font des choses stupides ».

Cependant, les chercheurs ont remarqué que les choix des vainqueurs pouvaient être quelque peu biaisés car « les femmes pouvaient être davantage susceptibles de désigner des hommes et que le jury pouvait faire preuve de partialité lorsqu’il choisit les gagnants ». Les idioties des candidats mâles peuvent également susciter plus d’intérêt que celles des candidatures féminines, souligne l’étude. « L’écart entre les hommes et les femmes nous a vraiment surpris », a expliqué le professeur de l’Université de Newcastle Denis Lendrem.

« Selon la « théorie du mâle idiot », la plupart des différences entre les hommes et les femmes en ce qui concerne les comportements à risques, les admissions aux services d’urgences des hôpitaux ainsi que le taux de mortalité peuvent être expliquées par le fait que les hommes sont des idiots et que les imbéciles font des choses stupides. Il existe des données anecdotiques du MIT mais il n’y a pas encore à ce jour d’analyse systématique de ces différences de comportements à risques idiots entre les deux sexes », souligne l’étude.

Par rapport aux femmes, les hommes ont une plus forte probabilité d’être admis dans un hôpital suite à une blessure due au sport ou suite à un accident de circulation. D’un point de vue statistique, les hommes sont aussi confrontés à un taux de mortalité beaucoup plus élevé.

Selon les chercheurs, les facteurs socio-économiques et culturels devraient être pris en compte pour expliquer ce phénomène. Dans certaines cultures, les hommes sont plus susceptibles de pratiquer des sports risqués ou d’exercer des emplois dangereux comme dans le secteur de la construction.

L’édition de Noël du British Medical Journal n’en est pas à première étude du genre. En 2013, la revue s’était déjà penchée sur la quantité d’alcool qui était consommée dans les films de James Bond.