Les géants de la tech souffrent, l’action Tesla plonge: la fête est finie à Wall Street?

EPA-EFE/Bryan R. Smith

Les marchés boursiers de New York ont ouvert en baisse ce mardi, sous la pression de nouvelles prises de bénéfices dans le secteur technologique. Les géants comme Amazon, Apple ou Facebook étaient tous dans le rouge tandis que le constructeur Tesla connaissait sa pire déconvenue depuis mars.

Les investisseurs étaient de retour à Wall Street ce mardi après un long week-end de fête du travail, et quel retour.

  • Peu après l’ouverture, l’indice Dow Jones était en baisse de 1,3%, à 27.754 points.
  • Le S&P500 a également chuté de 1,7% à 3 365 points.
  • Quant à la l’indice Nasdaq, à forte composante technologique, il avait perdu 2,9%, à 10.984 points, après les premiers échanges.

Trop haut, trop vite?

Des entreprises comme le fabricant de puces électroniques Nvidia, le service de streaming vidéo Netflix ou encore le spécialiste des téléconférences Zoom affichait des baisses allant jusqu’à 4,6%. Après des semaines de hausse, le marché redoute désormais que le secteur de la tech ne soit grimpé trop haut, trop vite.

La prise de bénéfices actuelle marque la fin d’une envolée qui avait poussé le S&P500 et le Nasdaq à des niveaux record.

Une claque pour Tesla

La déconvenue du jour échoie au constructeur de voitures électriques Tesla, dont l’action s’est effondrée de 17%. L’entreprise n’a finalement pas été reprise dans le prestigieux indice S&P 500, alors que bon nombre d’investisseurs avaient spéculé en ce sens.

À contre-courant, le constructeur Nikola, qui vient d’annoncer un partenariat avec General Motors, a lui vu son action bondir jusqu’à 40%.