Les Britanniques redécouvrent les frais d’itinérance dans l’UE

L’opérateur britannique EE va à nouveau facturer des frais d’itinérance à ses clients dans l’Union européenne. Le fournisseur est le premier à réintroduire le roaming pour l’utilisation de l’internet mobile en dehors du Royaume-Uni depuis le Brexit.

Pourquoi est-ce important ?

Avec le Brexit, les fournisseurs de téléphonie mobile au Royaume-Uni peuvent réintroduire des frais d'itinérance dans l'UE. Et cela deviendra à nouveau une réalité à partir du 1er janvier 2022.

Les frais d’itinérance coûteront environ 2£ par jour aux clients d’EE. S’ils le souhaitent, ceux-ci pourront également acheter un abonnement de 10£. Cela leur permettra d’utiliser l’internet mobile à l’étranger pendant 30 jours. Les nouvelles règles s’appliqueront à tous les clients qui s’abonneront à EE après le 7 juillet.

En octobre dernier, l’opérateur EE avait déclaré qu’il ne prévoyait pas de faire à nouveau payer les Britanniques pour l’itinérance dans l’UE. La société est désormais revenue sur sa décision. EE justifie ce revirement en affirmant vouloir investir davantage dans le réseau et son service clientèle.

D’autres grands fournisseurs britanniques ont également annoncé certaines restrictions à l’itinérance dans l’UE. Chez O2 par exemple, la limite de données est fixée à 25 Go. Tout ce qui dépasse cette limite coûtera 3,50£ par gigaoctet. L’opérateur mobile Three a fixé la limite de données de 20 à 12 Go. Un gigaoctet au-delà de la limite autorisée coûtera bientôt 3£.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés