Les astronomes découvrent une étoile géante et… clignotante au cœur de la Voie lactée

ESO

Des astronomes ont découvert une étoile géante clignotante, 100 fois plus grosse que le Soleil, près du centre de la Voie lactée, à environ 25.000 années-lumière de la Terre. L’étoile géante disparait presque totalement, puis retrouve lentement sa luminosité initiale.

Les observations du télescope Vista ont révélé que l’étoile massive a perdu 97% de sa luminosité pendant une centaine de jours, puis a lentement retrouvé son éclat d’origine. Cette éclipse inattendue et spectaculaire a probablement été provoquée par une planète en orbite ou une étoile compagnon entourée d’un disque de poussière opaque bloquant la lumière qui, autrement, aurait atteint la Terre.

L’obscurcissement soudain de l’étoile a commencé au début de 2012 et celle-ci a failli disparaître en avril de la même année avant de se rétablir au cours des 100 jours suivants. Les astronomes ont remarqué la mystérieuse étoile pâlissante dans les données recueillies par le télescope Vista, exploité par l’Observatoire européen austral, au Chili. Ce télescope observe un milliard d’étoiles depuis près de dix ans, à la recherche de celles dont la luminosité varie dans la région infrarouge du spectre électromagnétique.

VVV-WIT-08

Lorsque les scientifiques découvrent des étoiles variables qui n’entrent pas dans les catégories établies, ils les appellent des objets ‘what is this’ ou ‘WIT’. Cette dernière découverte porte donc le nom de VVV-WIT-08.

L’étoile massive étant située dans une région aussi dense de la galaxie, les chercheurs se sont demandé si un objet sombre inconnu ne s’était pas accidentellement promené devant elle. Cependant, les simulations ont suggéré que cela était hautement improbable. Il est beaucoup plus vraisemblable que la vue du télescope sur VVV-WIT-08 ait été obscurcie par un disque poussiéreux entourant une planète ou une deuxième étoile en orbite.

Les calculs des astronomes, rapportés dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, suggèrent que le disque était incliné pour ressembler à une ellipse depuis la Terre et devait être gigantesque, avec un rayon d’au moins un quart de la distance de la Terre au soleil.

Ce n’est pas la première fois qu’une étoile clignotante est découverte par les astronomes. Un énorme disque de poussière fait baisser la luminosité de l’étoile géante Epsilon Aurigae d’environ 50% tous les 27 ans. Une autre étoile connue sous le nom de TYC 2505-672-1 fait partie d’un système d’étoiles binaires et est éclipsée tous les 69 ans par le disque qui entoure son étoile compagnon. On ne sait pas encore quand VVV-WIT-08 s’obscurcira à nouveau, mais les astronomes pensent que cela se produira dans les 20 à 200 prochaines années.

Pour aller plus loin:

Lire plus
Marchés