Les actions à dividendes, un joli plus dans votre portefeuille ?

Les actions à dividendes ne sont pas aussi sexy et tape-à-l’œil que les actions technologiques ou encore biotechnologiques. Pourtant, elles peuvent constituer une bonne base pour votre portefeuille et vous donner un avantage récurrent. Comment sélectionner les bonnes actions à dividendes ?

Divi quoi ?

Tout le monde a entendu parler des dividendes et des actions à dividendes, mais cela ne peut pas faire de mal de répéter ce que ces termes signifient exactement.

Les dividendes sont, en plus des gains en capital, un moyen de générer des rendements sur les investissements en actions. Chaque actionnaire est en effet copropriétaire de l’entreprise dans laquelle il investit. Si l’entreprise réalise un bénéfice, elle peut choisir de distribuer une partie de ce bénéfice aux actionnaires. Après approbation auprès de l’Assemblée Générale, le bénéfice est distribué sous forme de dividende. Le bénéfice distribué est divisé par le nombre d’actions, versé en espèces et crédité sur votre compte d’investissement par votre courtier.

Une entreprise n’est jamais obligée de distribuer ses bénéfices. Les entreprises en phase de démarrage ou de croissance, par exemple, préféreront investir leurs bénéfices dans la poursuite de leur croissance. Les dividendes sont donc plus courants dans les entreprises à croissance régulière et aux flux de trésorerie stables. Mais même elles peuvent être contraintes par les circonstances de ne verser aucun ou moins de dividendes, ce qui n’est généralement pas bon signe.

Pourquoi les actions à dividendes ?

En tant que bon investisseur, il est primordial d’identifier les entreprises qui versent régulièrement des dividendes. Vous serez déjà sur la bonne voie… Quelles que soient les fluctuations du marché boursier, vous recevrez un rendement annuel presque certain. En outre, le gouvernement encourage l’investissement dans les dividendes : la première tranche de dividendes est exonérée de la taxe foncière, un avantage fiscal qui peut s’élever jusqu’à 240 euros.

Comment sélectionner les actions à dividendes ?

Voici quelques paramètres à prendre en compte pour choisir vos actions à dividende :

  • Le ratio de distribution ou Payout ratio

Le moyen le plus simple, mais non des moindres, de prédire les dividendes futurs est de regarder le ratio de distribution, c’est à dire le pourcentage des bénéfices qui sont versés sous forme de dividende. Pour calculer ce pourcentage,il faut diviser les dividendes versés par le bénéfice par action. Si le ratio de distribution est supérieur à 100 %, l’entreprise verse plus de dividendes qu’elle ne réalise de bénéfices. Il s’agit là d’une situation intenable à long terme, à moins que l’entreprise ne dispose d’une trésorerie suffisante pour verser le dividende quoiqu’il arrive.

  • Les flux de trésorerie ou cash-flow

Pour verser des dividendes de manière durable, une entreprise doit générer un flux de trésorerie disponible suffisant. Payer des dividendes avec l’argent des réserves peut être exceptionnel, mais n’est pas durable. Pour vérifier si une entreprise dispose d’un flux de trésorerie positif, il faut prendre le bénéfice net après impôts et y ajouter les amortissements.

  • Le bilan ou track record

Les investisseurs en dividendes ont besoin d’être rassurés. C’est pourquoi il est important qu’une entreprise poursuive une politique de dividende claire et stable, en distribuant par exemple un pourcentage fixe du bénéfice. Ou mieux encore, d’augmenter le dividende d’année en année. Les vrais dividendes maintiennent cela pendant des années, voire des décennies. Aux États-Unis, ils sont appelés Dividend Aristocrats et Dividend Kings. Les Dividend Aristocrats sont plus de 50 actions du S&P 500 qui ont augmenté leurs dividendes pendant plus de 25 années consécutives. Les Dividend quant à eux versent plus de dividendes chaque année depuis 50 ans. Pensez à de grands noms comme Coca-Cola et Procter & Gamble.

Important à savoir

  • Rendement des dividendes

N’oubliez pas que le rendement du dividende est exprimé en rendement brut. En Belgique, un précompte mobilier de 30 % est dû sur votre dividende. Les dividendes étrangers sont souvent déjà écrémés par les autorités locales, mais lorsque l’État belge a conclu une convention de double imposition avec le pays en question, vous pouvez récupérer une partie des impôts ou demander une réduction. Contactez votre banque ou votre courtier à ce sujet.

  • Date ex-dividende

Si vous souhaitez acheter une action de dividende, faites attention non seulement à la date à laquelle le dividende est annoncé, mais également à la date ex-dividende, le jour où vous n’avez plus droit à un dividende pour cette année-là. Si vous souhaitez recevoir un dividende, assurez-vous de prendre l’action dans votre portefeuille avant la date ex-dividende.

  • Date ex-dividende

Si vous voulez acheter une action à dividende, faites attention non seulement à la date à laquelle le dividende est annoncé, mais également à la date ex-dividende, c’est-à-dire le jour où vous n’avez plus droit aux dividendes pour l’année en cours. Si vous souhaitez percevoir un dividende, assurez-vous d’acheter l’action dans votre portefeuille avant la date ex-dividende.

Vous voulez en savoir plus sur l’investissement dans des actions à dividendes ? Téléchargez le dossier d’actions à dividendes.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20