Le Premier ministre libanais a remis la démission de son gouvernement

Dalati Nohra/Lebanese Government via AP

Fragilisé par le départ de plusieurs ministres, Hassan Diab a annoncé ce lundi soir la démission de son gouvernement.

Son gouvernement n’aura tenu que sept mois. Malgré les promesses de lutter contre la corruption et de relancer l’économie, le Premier ministre n’aura pas survécu politiquement à la double explosion du port de Beyrouth qui a fait 160 morts et des milliers de blessés.

Depuis le 4 août, la population manifeste dans les rues pour demander justice. Le ministre des Finances Ghazi Wazni avait alors annoncé sa décision lundi plus tôt dans la journée, juste après celle de la ministre de la Justice, Marie-Claude Najm. La ministre de l’Information Manal Abdel Samad et le ministre de l’Environnement Damianos Kattar avaient eux claqué la porte dimanche.

Maxim Grigoryev/Tass/ABACAPRESS.COM

De nouvelles élections à une date encore inconnue vont sans doute redistribuer sérieusement les cartes de l’échiquier politique au Liban. Avec le Hezbollah tapi dans l’ombre.