Le marché de la fintech se trouve dans une bulle, selon un investisseur milliardaire

Boostées par la crise sanitaire, les fintech ont vu leur valorisation croitre en un an. Une forte croissance qui pourrait avoir causé l’émergence d’une bulle sur le marché. C’est en tout cas ce qu’estime le PDG de JC Flowers & Co.

Au cours de l’année écoulée, les entreprises technologiques qui bouleversent les secteurs bancaires et financiers – les fintech – ont attiré les investisseurs. Un succès fulgurant lié à la crise sanitaire qui a boosté les paiements en ligne, mais qui ne reposerait pas sur des bases suffisamment solides, selon l’investisseur J. Christopher Flowers, PDG de la société d’investissement JC Flowers & Co. « Je pense que beaucoup d’éléments indiquent qu’une bulle » est en train de se former sur le marché des fintech, a-t-il ainsi déclaré lors d’une interview pour CNBC.

Les fintech plus valorisées que certaines grandes banques

Les valeurs de certaines fintech ont grimpé en flèche au cours de l’année écoulée, tant sur les marchés publics que privés. Certains ont enregistré des évaluations plus élevées que plusieurs grandes banques, comme l’a souligné CNBC.

  • PayPal a une capitalisation boursière de 242 milliards de dollars, soit plus que celle de Wells Fargo ou de Citigroup. Une valeur qui peut en partie s’expliquer par le fait que PayPal accepte désormais les paiements en cryptomonnaies.
  • L’entreprise Square, développée par le PDG de Twitter, Jack Dorsey, vaut près de 107 milliards de dollars, soit plus que US Bancorp. Là encore, l’ouverture de la plateforme de paiements aux cryptomonnaies au sens large a certainement joué un rôle dans sa valorisation florissante. Il faut dire que les monnaies numériques ont gagné en popularité durant la crise sanitaire et les sociétés qui y sont favorables profitent de l’engouement généré par ces dernières.

« Si vous regardez les mesures d’évaluation traditionnelles – ou même pas si traditionnelles -, de nombreuses entreprises se négocient à 10 fois ce qu’une entreprise normale négocierait pour ce genre de chose », a déclaré Flowers. « Il existe également de nombreux exemples de sociétés qui ne se négocient vraiment pas très bien à des valorisations élevées », a-t-il ajouté. De quoi favoriser l’émergence d’une bulle sur le marché.

Boostées par le covid

Comme nous l’avons déjà souligné, l’intérêt pour les fintech a été boosté avec la crise sanitaire qui a poussé la population mondiale à se tourner vers les solutions de paiement en ligne pour effectuer leurs achats. Ces entreprises ont donc tout naturellement connu une forte croissance, poussant les investisseurs à investir en masse.

Malgré le risque de l’émergence d’une bulle sur le marché, J. Christopher Flowers estime tout de même qu’ »il existe également de nombreuses tendances et opportunités dans les technologiques financières ». Il faut cependant faire les bons choix. Pour l’investisseur, les sociétés de paiements sont à privilégier par rapport à celles de crédit. Il est également plus judicieux d’investir dans les fintech rentables et non dans celles qui sont déficitaires. Ce qui parait assez logique.

Plus
My following

Un agenda peu chargé pour la semaine boursière à venir

05/12/2021 15:18

(ABM FN) La semaine prochaine, l'agenda des investisseurs sera peu rempli, bien que cela ne signifie pas nécessairement que les investisseurs auront une semaine tranquille, avec toute l'incertitude entourant le coronavirus et la future politique monétaire des banques centrales.  

La nouvelle variante omicron du virus est en augmentation, tandis que de nombreux pays sont à nouveau confrontés à des courbes d'infection et d'hospitalisations élevées dans cette pandémie.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20