Le dernier caleçon d’Elvis Presley ne trouve pas preneur

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Lors d’une vente aux enchères organisée le week-end dernier, à Stockport, dans la banlieue de Manchester en Grande-Bretagne, la bible du roi du rock’n’roll, Elvis Presley, a été acquise pour plus de 73.000 euros, presque le double de l’enchère initiale. Par contre, le slip kangourou blanc sali du King qu’il portait sous sa salopette lors de l’un de ses derniers concerts, en 1977, n’a pas remporté le succès escompté et n’a trouvé aucun preneur. Cet évènement a été organisé à l’occasion de l’anniversaire des 35 ans de la mort du King, le 16 août 1977.

Le slip, fourni par le père du chanteur, Vernon Presley, n’a jamais été lavé depuis et est authentique, avaient assuré les organisateurs. Bien que dûment maculé d’une tache douteuse en son centre, il n’a pas déchaîné les passions espérées parmi l’assistance. Il était proposé à 8.700 euros. Mais les enchères pour le sous-vêtement « invisible sous un pantalon blanc » n’ont pas dépassé les 6.250 euros.

Le prix de départ de la bible personnelle d’Elvis Presley, parsemée de passages soulignés et de notes manuscrites, était estimé à de 30.000 euros. La maison de vente aux enchères Omega, qui organisait la vente, en a finalement obtenu 73.800 euros. Il l’avait reçue lors de son premier Noël passé dans sa résidence « Graceland », en 1957. Un moule de la dentition du chanteur ainsi qu’une couronne dentaire avait été acquis récemment pour 5.200 livres, environ 6.600 euros.

Les enchères proposaient aussi d’autres objets ayant appartenu à la légende du rock’n’roll, comme ses films de famille, plusieurs photos, ses menottes personnelles, l’étui de son revolver ou encore une paire de chaussures.