Le conseiller de Trump dans le collimateur de la Chambre des représentants

De Amerikaanse handelsadviseur Peter Navarro. - Isopix
Peter Navarro. – Isopix

La Chambre des représentants américaine va enquêter sur des contrats conclus par Peter Navarro, principal conseiller de Trump sur le commerce, avec plusieurs entreprises dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus.

Le démocrate Raja Krishnamoorthi préside une commission chargée de l’enquête, a-t-il annoncé à la chaîne télévisée CNBC.

Les accords conclus par le gouvernement du président Donald Trump font l’objet de critiques depuis belle lurette. L’enquête visant Peter Navarro s’inscrit dans une autre plus large, lancée notamment après un accord avec Kodak. L’entreprise, anciennement spécialisée dans la photographie, voulait se diriger vers le secteur pharmaceutique et avait reçu immédiatement un contrat avec le gouvernement américain, influant très positivement sur son cours à la Bourse.

Plus tôt cette semaine, le gouvernement américain a annulé des contrats pour des respirateurs Philips – la commande a été abaissée à 12.300 appareils, contre 43.000 initialement – et avec deux autres entreprises. Ce revirement aurait été provoqué par l’enquête sur M. Navarro. Les démocrates avaient déjà critiqué Philips fin juillet, estimant que l’entreprise demandait trop d’argent en échange de ses respirateurs.