« Le comité de concertation se réunira à nouveau prochainement » : un paquet de mesures plus strictes va être adopté

Le bruit court dans les couloirs fédéraux qu’il est inévitable que le Comité de concertation se réunisse à nouveau, rapidement, le troisième en trois semaines. Cela pourrait se produire dans les 24 heures à venir. La raison est simple : la rue de la Loi veut « sauver Noël ».

L’eau monte dans les soins de santé

C’est le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) qui fait le grand saut cette fois-ci. Car ce qui circule dans les milieux fédéraux, où le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) prend d’habitude l’initiative, c’est que les soins de santé auront bientôt la tête sous l’eau et que la situation ne s’améliore pas, bien au contraire.

D’où le réflexe bien connu du Premier ministre d’accélérer les choses. Après tout, le monde politique veut absolument que les vacances se déroulent de manière plus ou moins normale. Un Comité de concertation était prévu à la base pour le 15 décembre. Mais il aura lieu beaucoup plus tôt.

« Arrêt des activités intérieures »

Chose inhabituelle, c’est le ministre-président flamand Jan Jambon qui a sonné l’alerte en voulant de nouvelles restrictions. Pourtant, la veille, il appelait à être moins strict avec le secteur de la culture notamment. Il a lui-même expliqué à VTM qu’il souhaitait que le Comité de concertation se réunisse rapidement afin de discuter de mesures supplémentaires pour soulager la pression sur les hôpitaux.

« Je suis très préoccupé par ce qui se passe aujourd’hui dans les hôpitaux et notamment dans les unités de soins intensifs. Je pense donc qu’il serait judicieux que le Comité de concertation se réunisse pour prendre des mesures supplémentaires. Notamment l’arrêt des activités en salle dans le secteur des loisirs. »

Jambon propose une interdiction de tous les évènements récréatifs en intérieur jusqu’au 15 décembre. Un paquet de mesures est en cours de préparation au sein du gouvernement fédéral. Le ministre de la Santé Frank Vandebroucke (Vooruit) dispose lui d’un allié de circonstance inattendu.

Brouillon

Reste que ce troisième Comité de concertation en trois semaines fait brouillon. Ce lundi, Paul Magnette fustigeait la méthode de Croo, pointant notamment du doigt l’impréparation des Comités de concertation. La réunion de la semaine dernière avait été un immense compromis qui devait corriger les mesures très légères du vendredi d’avant.

Aujourd’hui, au vu de la situation sanitaire, il semble que les mesures n’aient pas été assez dures que pour influencer les courbes des hospitalisations et des soins intensifs. La crise sanitaire nous apprend à tous l’humilité, mais il ne serait pas très étonnant que les Belges se perdent dans les mesures, une fois de plus.

Un nouveau rapport du groupe d’experts (GEMS) est entre les mains du Premier ministre et du ministre de la Santé. Alexander De Croo doit s’exprimer ce jeudi à 14 heures à la Chambre. Une piste envisagée, plutôt qu’un nouveau Codeco, est la prise de nouvelles mesures à une échelle plus locale: régions, provinces ou communes, évoque Le Soir. Car la réalité sanitaire n’est pas la même partout, elle est par exemple plus grave au nord du pays. La question reste de savoir si ces mesures locales ne s’ajouteront pas à la confusion générale.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20