Le comité de concertation a tranché : les salles de spectacle et les cinémas peuvent rouvrir leurs portes

Après un CODECO numérique, il a été décidé de rouvrir les manifestations culturelles et les cinémas, en appliquant les mesures datant d’avant le comité de consultation du 22 décembre. Cette décision intervient après que le Conseil d’État a jugé hier que la fermeture était « disproportionnée », annulant ainsi la décision du comité de concertation.

Durant la journée, le cabinet de la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a travaillé sur un nouvel arrêté royal, dans lequel la réouverture du secteur culturel a été officialisée. Ce point a ensuite été discuté au sein du comité de concertation. Les décisions prendront effet à partir de demain, après leur publication au Journal officiel belge. En revanche, les compétitions sportives sans public et l’interdiction du bowling récréatif, mesures également fortement contestées par le secteur sportif, resteront en vigueur.

Les mesures

Comme indiqué ci-dessus, les maisons de la culture et les cinémas seront autorisés à rouvrir, mais avec les mesures suivantes :

  • Les spectateurs ne peuvent que s’asseoir, pas se tenir debout.
  • Les visiteurs et les spectateurs doivent porter un masque buccal à tout moment.
  • Les événements et les cinémas peuvent recevoir un maximum de 200 visiteurs ; à partir de 50, il faut utiliser le Covid Safe Ticket.

La réouverture du secteur est considérée par beaucoup comme une victoire contre une politique trop stricte et trop arbitraire, même si pour certains le mal est déjà fait : les événements qui ont été annulés ne peuvent parfois pas simplement être reprogrammés. Pour les petites productions et les cinémas, en revanche, c’est un soulagement.

Décision après consultation

« Nous avons pris une décision aujourd’hui après avoir consulté tous les gouvernements du pays et après une délibération intense basée sur les données scientifiques sur la culture », a répondu le ministre Verlinden. « Mais dans les prochains jours, nous allons également évaluer cela et nous verrons si, sur la base de l’évolution du variant Omicron, nous devrons également prendre d’autres décisions, peut-être la semaine prochaine. »

« Cela se fera, comme toujours, au sein d’un comité de concertation, où nous examinons et discutons avec tous les gouvernements concernés des mesures nécessaires et appropriées », a déclaré le ministre. Toutefois, il appartient au Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) de convoquer ce nouveau comité.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20