Marchés:
Chargement en cours…

VENDREDI 23 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le CEO de JPMorgan: ‘Plus d’impôts pour les riches, mais pas sur les fortunes’

Logo Business AM
Business

23/09/2020 | Sofie Van Waeyenberghe | 4 min de lecture

Jamie Dimon - Isopix

Jamie Dimon, le CEO du géant bancaire américain JPMorgan Chase, ne voit aucun inconvénient à l’instauration d’un impôt supplémentaire pour les riches, a-t-il déclaré lors d’un sommet en Inde.

Cela va peut-être poser problème à certains de ses clients, mais en ce qui concerne Jamie Dimon, une taxation plus élevée pour les riches est tout à fait négociable.

‘Un impôt sur la fortune est presque impossible à mettre en œuvre’, a-t-il toutefois déclaré mardi. Plusieurs figures démocrates américaines ont récemment proposé la mise en place d’un tel impôt, mais selon M. Dimon, pareille mesure est très difficilement contrôlable.

Pas d’impôt sur la fortune

‘Je ne suis pas contre une hausse des impôts pour les riches. Mais je pense qu’il faudrait le faire par le biais de leurs revenus, et non sur base de leur fortune, ce qui est très compliqué sur le plan juridique. Il y a également beaucoup de moyens pour y trouver des failles. Personnellement, je taxerais simplement les revenus’, a expliqué Jamie Dimon. Selon lui, un tel système serait beaucoup plus difficile à contourner.

Le débat autour d’une hausse des impôts pour les riches fait rage depuis longtemps déjà, d’autant plus que la dette publique américaine n’a cessé de croître ces dernières années pour atteindre des niveaux colossaux. Et la pandémie de Covid-19 n’a rien arrangé à la chose. Les autorités sont désormais pratiquement obligées de dépenser davantage pour compenser les pertes d’emplois et combler les trous dans l’économie.

La politique fiscale de Trump

Une étude réalisée l’an dernier par un think tank de l’OCDE a montré que les États-Unis sont l’un des pays où les impôts sont progressivement de moins en moins élevés. La raison est à chercher du côté du président américain, Donald Trump, qui a promis de réduire la charge fiscale et l’a fait.

Le candidat démocrate à la présidence, Joe Biden, a d’ores et déjà déclaré qu’il reviendrait sur les décisions de Trump. De son côté, Jamie Dimon ne cache qu’il apprécie la politique fiscale menée par le président républicain. ‘Sa politique est l’une des bonnes choses qu’il a faites pour l’économie américaine. C’est très kafkaïen et la bureaucratie ralentit beaucoup d’entreprises.’

‘Et je veux rappeler aux gens que celui qui ralentit l’économie frappe les défavorisés le plus durement, et plus que les autres’, a-t-il encore ajouté. ‘Mais il y a des impôts qui ralentissent l’économie, comme les impôts sur le travail ou l’accumulation de capital, et d’autres qui ne le font pas. Comme les impôts sur les gens comme moi, qui ont bien réussi dans la vie.’

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    41.220.369
  • Nombre
    de décès
    1.131.337
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    253.386
  • Nombre
    de décès
    10.539
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks