L’ancien patron d’ING poursuivi dans un dossier de blanchiment

Un tribunal de La Haye (Pays-Bas) a ordonné mercredi des poursuites à l’encontre du directeur général du géant suisse UBS, Ralph Hamers, pour blanchiment d’argent lorsqu’il était à la tête de la banque néerlandaise ING.

ING a écopé en 2018 d’une amende de 775 millions d’euros pour négligence dans la lutte contre le blanchiment d’argent.

Ralph Hamers a rejoint UBS en septembre avant de prendre en novembre ses fonctions à la tête de la banque suisse. UBS le décrivait alors comme le « bon directeur général pour guider notre société vers le prochain chapitre. »

La cour d’appel de La Haye a estimé dans une déclaration qu’il y a « assez d’éléments pour des poursuites efficaces à l’encontre de cet ancien directeur qui est de facto responsable des infractions pénales commises par ING ».

« Les faits sont graves, aucun accord n’a été conclu avec le directeur lui-même et il n’a pas non plus pris publiquement ses responsabilités », a ajouté le tribunal.

En Belgique, ING réduit encore le nombre de ses agences

ING Belgique a l’intention de fermer 62 agences dans le courant de l’année 2021, a annoncé mardi la banque qui constate que l’appétence de ses clients pour les canaux numériques ne cesse de croître.

« Il s’agit d’agences pour lesquelles un nombre limité d’interactions avec les clients a été recensé, avant même l’introduction des mesures pour lutter contre le coronavirus », souligne ING.

Les collaborateurs concernés par les fermetures se verront proposer un autre emploi au sein d’ING, « aucune perte d’emploi liée à ces mesures n’est prévue », assure la banque.

ING compte encore 552 agences en Belgique. Ce n’est pas première fois que la banque sabre dans son réseau d’agences. Tout le secteur bancaire a fait de mêmes ces dernières années, invoquant tantôt l’essor de la banque en ligne tantôt la nécessité de réduire les coûts.

La banque sur tablette ou sur téléphone mobile gagne sans cesse en popularité et la pandémie de coronavirus n’a fait qu’accélérer cette tendance. Selon ING, sa plateforme mobile globale a enregistré huit millions de visites de clients belges par semaine au cours des neufs premiers mois de l’année, soit 23% de plus que lors de la même période de 2019. De plus, « l’accès aux conseils d’experts ING disponibles à distance et de manière digitale a bénéficié dès son lancement d’un taux de satisfaction élevé des clients », assure encore la banque.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20