L’Allemagne impose un confinement aux non-vaccinés

Rendre la vaccination obligatoire est également sur la table des négociations et pourrait entrer en vigueur à compter de février prochain.

La chancelière sortante Angela Merkel et son successeur Olaf Scholz ont annoncé la mise en place d’un confinement national pour les personnes non-vaccinées. Une mesure forte destinée à endiguer la propagation du virus, alors que la situation chez nos voisins allemands ne cesse de s’aggraver.

Les personnes non-vaccinées ne pourront plus se rendre dans les lieux publics, à l’exception des supermarchés et des pharmacies. Concernant les rassemblements privés dans les espaces publics ou privés, les individus non-vaccinés devront limiter leurs contacts aux personnes de leur propre foyer et à un maximum de deux personnes d’un autre foyer. Les enfants jusqu’à 14 ans sont exemptés de cette mesure.  

Angela Merkel a appelé à un « acte de solidarité nationale » pour réduire les infections au coronavirus et alléger la situation dans les hôpitaux.

Vaccination obligatoire dès février

En parallèle, le sujet de la vaccination obligatoire a également été discuté lors de la réunion des gouvernements fédéral et étatique allemands. Elle pourrait ainsi entrer en vigueur à compter de février 2022. L’Allemagne deviendrait le second pays européen à imposer la vaccination pour tous, après l’Autriche.

La mesure doit encore être votée au parlement allemand. Les directives formelles sur la vaccination obligatoire devraient être dévoilées d’ici la fin de l’année. Si elle est adoptée, la vaccination deviendra obligatoire à compter de février prochain.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20