La perte abyssale du groupe BP

Alastair Grant/AP

Le géant britannique des hydrocarbures BP a dévoilé mardi une perte nette abyssale de 20,3 milliards de dollars en 2020 du fait du plongeon des cours du pétrole engendré par la crise sanitaire.

Le groupe avait réalisé un bénéfice net de 4 milliards de dollars en 2019 avant l’apparition de la pandémie, rappelle-t-il dans un communiqué. « Notre secteur a été durement touché. Le transport routier et aérien est en recul, tout comme la demande de pétrole, les prix et les marges », résume Bernard Looney, directeur général de BP.

Du fait du plongeon de la consommation d’hydrocarbures, surtout au printemps dans la foulée des premiers confinements, les cours pétroliers se sont effondrés à des tréfonds historiques jusqu’en territoire négatif début avril.

Ils sont remontés un peu au-dessus de 50 dollars désormais mais restent inférieurs à leur niveau de tout début 2020.