La mésange de Chine, l’oiseau qui parle

La mésange de Chine est capable de communiquer par phrases, selon une nouvelle étude. Des chercheurs du Japon, d’Allemagne et de Suède ont décodé les pépiements de ces oiseaux et ont découvert que non seulement, leurs appels spécifiques avaient une signification particulière, mais de plus, que les oiseaux pouvaient les combiner pour créer des « messages composés » plus complexes. Un des appels de la mésange de Chine, appelé « ABC » par les chercheurs, signifie « scruter les alentours, danger possible », tandis qu’un autre, appelé « D », signifie « viens ici ». Quand les mésanges combinent les deux pour former ABC-D, leurs congénères se dirigent vers eux tout en restant vigilants. Les chercheurs ont prouvé que c’était un véritable message composé (plutôt que deux instructions séparées) en jouant aux oiseaux les mêmes sons mais dans l’ordre inverse (D-ABC) : dans ce cas, les oiseaux ne répondaient pas.Selon les chercheurs, qui ont publié leurs résultats dans la revue Nature Communications, c’est la première fois qu’on observe des règles de syntaxe dans la communication animale, ce qui ébranle l’idée établie de longue date que de telles règles seraient propres aux humains.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20