La fin du trafiquant de drogues? Des cartels mexicains installent des pipelines pour amener leurs drogues aux USA

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Les cartels mexicains de la drogue recherchent sans cesse de nouvelles filières pour écouler leurs stocks aux USA. Exactement comme les secteurs économiques officiels, les cartels de la drogue sont à la recherche d’innovations et veulent utiliser les technologies modernes. Voilà ce qu’affirme l’auteur et journaliste américain Jason Kersten. La nouvelle tendance est le forage de pipelines pour amener la marchandise en fraude dans le sol américain. Cette nouvelle technologie pourrait signifier la fin des trafiquants de drogue traditionnels dont l’activité est de plus en plus risquée et amène à ce qu’ils soient souvent démasqués.

« La frontière américaine représente un gigantesque défi pour les cartels mexicains de la drogue », dit Jason Kersten. « Pour éviter les contrôles et le risque d’être démasqués, les criminels de la drogue essaient depuis des décennies de régler le problème d’exportation avec des solutions innovantes. Dans le passé, on a fait entre-autres usage de catapultes pour envoyer les drogues au-dessus des barrières entre le Mexique et les USA et des tunnels sophistiqués ont souvent été creusés pour permettre le passage sous la frontière entre les deux pays, mais on a fait appel aussi à des buggies de plage et même à des sous-marins. Depuis quelques années, des essais sont effectués pour installer de vrais pipelines en direction des USA ».

« Les pipelines sont une nouvelle évolution fondamentale dans la technologie du trafic des cartels mexicains », souligne Jason Karsten. « Le cartel international Sinaola aurait, il y a 6 ans, été le premier à faire usage d’un narco-pipeline. A ce propos, on s’était basé sur les technologies qui sont appliquées pour l’installation de conduites de pétrole et de denrées de première nécessité. Grâce à leurs revenus énormes, les cartels peuvent facilement se permettre des investissements dans la technologie. Une fois que l’on dispose du matériel nécessaire, il est d’une facilité surprenante de creuser pour installer les conduites et de les remplir. »

Selon Kersten, rien que dans la région de Calexico, les autorités ont découvert, au cours des 5 dernières années, 7 narco-pipelines. « Les cartels en tireront les leçons et continueront à perfectionner leurs techniques », fait remarquer le journaliste. « Les autorités continueront à découvrir des pipelines, mais les cartels ne s’en préoccupent pas. Il suffit que les conduites soient en activité pendant peu de temps pour déplacer les stocks suffisants et compenser les investissements réalisés. En outre, grâce aux tunnels, on échappe au risque que les trafiquants soient démasqués et puissent causer de graves difficultés au réseau criminel ».

Plus
Lire plus...
Marchés