La crème vaginale ’18 Again’ peut-elle aider les femmes indiennes à se libérer sexuellement?

Une société indienne de Bombay, Ultratech, vient de débuter la commercialisation d’une crème appelée « 18 Again », dont elle affirme qu’elle permet de resserrer le vagin et de permettre aux femmes de se sentir à « nouveau comme vierge ».

Selon Ultratech, c’est la première crème de cette sorte vendue en Inde. Ailleurs dans le monde, et notamment aux Etats Unis, on trouve déjà ce type de produit dans le commerce. « C’est un produit unique et révolutionnaire qui permet aussi de donner confiance en elles aux femmes et d’augmenter leur estime d’elles-mêmes », affirme Rishi Bhatia, qui dirige Ultratech, qui précise que le produit ne permettra pas de restaurer la virginité des femmes, mais seulement d’en retrouver les sensations.

Ultratech a commandé un spot publicitaire. On y voit une jeune femme danser gaiement en répétant « Je me sens comme une vierge », façon Bollywood. Le spot s’est déjà attiré le courroux de médecins, d’utilisateurs des réseaux sociaux et de groupes de femmes qui estiment que cette crème ne fera que renforcer la croyance qu’une jeune femme doit être vierge pour son mariage, et qu’elle va durcir l’opprobre que suscitent les relations sexuelles avant le mariage.

« Etre vierge est toujours valorisé, et je ne pense pas que les attitudes changeront au cours de ce siècle », affirme le docteur Mahinda Watsa, un gynécologue qui écrit participe à une colonne du Mumbai Mirror et du Bengalore Mirror. Il explique que dans les grandes villes, les femmes, qui sont de plus en plus nombreuses à travailler et à être indépendantes financièrement, ont fréquemment des relations sexuelles avant le mariage, et que beaucoup de lecteurs hommes lui demandent comment ils peuvent savoir si leur partenaire est vierge, tandis que les femmes qui ne sont plus vierges et lui demandent comment elles peuvent le sembler. Une enquête dans le magazine India Today avait indiqué que 19% des répondants ne désapprouvaient pas les relations sexuelles avant le mariage, et que 25% des gens y étaient favorables à condition qu’il ne s’agisse pas de membres de leur famille.

Quant au docteur Nisreen Nakhoda, un médecin généraliste, elle ne croit pas du tout aux vertus de la crème « Again 18 ». « Ce sont les muscles du vagin qui permettent de le resserrer et je ne vois pas comment une crème d’application locale peut y parvenir ».

Plus
Lire plus...
Marchés