La chaîne de parapharmacie Medi-Market se déploie en Flandre

Des économies d’échelle

La chaîne Medi-Market travaille sur une expansion en Flandre, relate la Dernière Heure. A la mi-octobre, la parapharmacie a ouvert un nouveau magasin à Waterloo, le 22 octobre prochain, elle en ouvre un autre à Evere, à côté de Louvain, et au printemps de l’année prochaine, elle devrait également s’implanter à Gand et Anvers. L’année dernière, Medi-Market avait ouvert sa première succursale à Gosselies près de Charleroi.

Yann Verougstraete, le patron de Medi-Market, s’enthousiasme de ce succès. D’ici 2020, il entend ouvrir 22 magasins.

Avec Medi-Market, Verougstraete veut aborder le marché de la pharmacie d’une manière différente. Dans les magasins, on trouve une gamme de plus de 8000 références de produits de parapharmacie, des écrans solaires aux produits diététiques, en passant par les cosmétiques ou les produits pour bébé.

La pharmacie proprement dite se trouve dans un département distinct, doté d’une entrée séparée et séparé par un mur de verre. Les deux divisions appartiennent également à deux sociétés distinctes, mais comme ces deux entreprises partagent l’emplacement et le réseau logistique elles peuvent être plus compétitives sur le marché de la pharmacie et proposer des prix inférieurs de l’ordre de 10 à 50% des prix pratiqués par les pharmacies traditionnelles.

“Medi-Market nous porte préjudice”, affirme un pharmacien de Gosselies, confronté à cette concurrence. “En proposant des prix plus élevés, nous passons pour des voleurs ou des personnes qui s’en mettent plein les poches. Ce n’est pas le cas. Eux proposent des prix plus bas car ils bénéficient de remises importantes en faisant de grosses commandes et en attirant les fabricants”, explique un autre, qui possède une pharmacie à Rocourt, et qui est lui aussi concurrencé par un magasin Medi-Market situé à proximité.

 

 

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20