La Belgique compte 514 PME ‘superperformantes’

Sur 7.682 PME analysées entre 2004 et 2013, une étude d’EY a permis d’identifier 514 entreprises surperformantes, soit 6,7% de l’échantillon.

« Les PME surperformantes sont hélas encore trop peu nombreuses », souligne Philippe Pire, associé chez EY Belgique. « Elles ne représentent aujourd’hui qu’une PME sur quinze.

En dix ans, les PME surperformantes ont plus que triplé leur niveau de valeur ajoutée (soit une croissance 2,5 fois plus élevée que les autres PME belges) et créé en moyenne 48 postes équivalents temps-plein (soit 13 fois plus que les autres PME du pays). Au cours des années 2008-2013, c’est-à-dire en période de crise, on constate que les entreprises surperformantes sont devenues encore plus performantes, tandis que dans le même temps, les PME les moins performantes n’ont fait que reculer.

Lorsqu’on regarde les PME surperformantes de plus près, on constate par ailleurs qu’elles ont souvent un actionnariat moins familial et moins belge et qu’elles se caractérisent par une structure financière plus solide, avec un capital de départ plus élevé et des fonds propres plus importants. C’est ce qui explique sans doute pourquoi ces entreprises investissent davantage que la moyenne et paient mieux leurs employés. Leur personnel s’avère également mieux formé et plus productif.

On retrouve des PME surperformantes dans toutes les régions du pays et dans tous les secteurs, même si elles sont proportionnellement plus nombreuses dans les secteurs d’activité offrant davantage d’opportunités de différenciation et dans ceux ayant connu une forte croissance au cours de la dernière décennie.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20