Knokke redevient la ville des millionnaires

La Compagnie Le Zouter a commencé, dans la ville balnéaire belge de Knokke , la construction de La Rive, un complexe luxueux de 88 appartements. L’initiative est la nouvelle phase du projet immobilier La Réserve-The Residence commencé au début de cette décennie avec la construction de 72 appartements et qui doit être un des projets immobiliers les plus prestigieux de la côte belge.Le prix des appartements de La Rive varie de 690.000 euros pour un logement à une chambre à 2,5 millions d’euros pour une résidence.Alors que nous ne sommes qu’au début de ce projet, près de 10% des appartements proposés auraient déjà trouvé un propriétaire.Selon les concepteurs du projet, il semble que, ces derniers temps, un intérêt croissant pour l’immobilier de luxe se dessine à nouveau à la côte belge. La vente de biens d’une valeur d’au moins un million d’euros a augmenté en un an de 20%.

Inflation

Parallèlement, les personnes fortunées considèrent l’immobilier de luxe comme un moyen efficace de lutter contre la perte de valeur due à l’inflation. L’achat de ce genre de bien est considéré comme un investissement pour les générations futures.En outre, la vente d’immobilier de luxe peut être très rapide, soit une période de 3 mois, contre parfois 3 ans au début de cette décennie.Le projet de la Compagnie Le Zouter se base, selon ses propres dires, sur le besoin des catégories les plus riches de la population, qui désirent souvent déménager rapidement à la côte une fois l’âge avançant. Pour ces personnes, The Residence veut créer un mini-village de luxe au sein de la ville.Les acheteurs se composeraient à 82,5% de quinquagénaires dont 20% ont fait fortune en tant qu’entrepreneurs indépendants. Géographiquement, l’intérêt se marque en Flandre Occidentale (34,5%), en Flandre Orientale (31,5%) et à Bruxelles (11,5%).Les clients étrangers proviennent surtout du Luxembourg, de Suisse et des Pays-Bas. 

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20