Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

KBC et ING se préparent à une vague de défauts de paiement

Logo Business AM
Business

06/08/2020 | Emmanuel Vanbrussel | 3 min de lecture

Johan Thijs (KBC) - EPA

KBC a vu son bénéfice net chuter à 210 millions d’euros au deuxième trimestre, soit une baisse de 72% par rapport au trimestre précédent. Le bancassureur a comptabilisé 845 millions d’euros de dépréciations sur les prêts, principalement à cause de la crise du coronavirus. De son côté, ING est fermement engagé dans une hausse des arriérés sur les prêts.

Après le premier trimestre déjà, une période au cours de laquelle KBC a enregistré une perte de 5 millions d’euros, le bancassureur a indiqué s’attendre à enregistrer cette année environ 1,1 milliard d’euros de dépréciations de prêts. Certaines entreprises et certains particuliers en difficulté ne rembourseront en effet pas leurs prêts à temps, voire pas du tout. KBC s’en tient donc à cette prévision.

Pour l’instant, KBC ne connaît pas encore de vague de défauts. Les prêts qui accusent des arriérés de paiement de plus de trois mois représentent 1,9% du portefeuille total, un chiffre comparable à celui de la fin 2019.

ING

ING effectue également des préparatifs. En raison de la crise du coronavirus, le groupe néerlandais a dû mettre de côté plus de 1,3 milliard d’euros au cours du deuxième trimestre en prévision de prêts qui pourraient ne jamais être remboursés. En partie à cause de cela, le bénéfice net de la banque a chuté de plus de 79% pour atteindre 299 millions d’euros.

En raison du ralentissement économique et de l’incertitude, de nombreux grands clients d’ING, comme les entreprises du secteur pétrolier et gazier, sont menacés. Le bénéfice de la banque était d’ailleurs déjà nettement en baisse au premier trimestre. À l’époque, 661 millions d’euros étaient entrés dans les caisses.

Selon ING, un certain nombre de dossiers importants en Allemagne, en Amérique du Nord et du Sud, en Asie, ainsi qu’aux Pays-Bas figurent parmi les raisons pour lesquelles les provisions en vue de pertes futures sur les prêts ont fortement augmenté au cours de la période. Les noms de clients spécifiques n’ont pas été divulgués.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.170.390
  • Nombre
    de décès
    946.001
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    97.976
  • Nombre
    de décès
    9.936
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks