En Italie, l’islam n’est pas une religion officielle

En Italie, la religion musulmane n’existe pas officiellement. Le pays, qui ne reconnaît que le christianisme et le judaïsme, ignore officiellement la foi de 1,4 million de musulmans pratiquants, qui font pourtant de l’Islam la deuxième religion du pays. 

Comme l’islam n’a pas de statut officiel, il n’est pas possible de financer les mosquées en Italie avec de l’argent public. Cela signifie également que les mariages musulmans ne sont pas valides sur le plan juridique et que les musulmans n’ont pas le droit de prendre de jours de congé pour les fêtes musulmanes.

Le «Pacte National pour un Islam italien»

Le ministère italien de l’Intérieur souhaite régulariser la situation et il a signé ce mois-ci un « pacte pour un islam italien » avec les neuf plus grandes organisations musulmanes du pays. Ce pacte impose la création d’un registre des imams, mais il les contraint également à prêcher en italien.

C’est une première, qui n’a  pas été ordonnée à d’autres religions. L’Eglise catholique organise régulièrement des liturgies dans des langues étrangères, afin d’attirer des croyants.

En échange, l’Etat italien s’est engagé à « faciliter l’accès » vers la reconnaissance officielle de la religion musulmane en Italie.

Screenshot 2017-02-08 13.07.53

L’islam est également assez impopulaire en Italie. Une récente enquête menée par Pew Research montre que 69 % des Italiens ont une opinion négative sur les musulmans, le taux le plus élevé dans l’UE. Dans d’autres pays, on trouve que les musulmans ne sont pas suffisamment intégrés dans la société.

La population musulmane locale vit cette restriction de langue comme une injustice, mais beaucoup comprennent la mesure en raison du «contexte historique» dans lequel leur religion est placée actuellement.

Dans d’autres pays de l’UE, on applique des restrictions sur l’islam. La Slovaquie a adopté en décembre un projet de loi visant à empêcher que l’Islam n’acquière le statut de religion officielle dans le pays à l’avenir. La Hongrie a aussi pris des mesures l’année dernière pour éviter l’islamisation. Aux Pays – Bas, enfin, des élections doivent avoir lieu en mars. Le Parti de la Liberté de Geert Wilders, qui apparaît dans tous les sondages en tête, a promis de faire fermer les mosquées et d’interdire le livre saint de l’islam.

L’Italie s’est inspirée de l’Autriche. Dans ce pays, en 2015, une série de réformes ont modifié une loi sur l’islam datant de 1912 et ont redéfini les droits et devoirs des musulmans dans le pays. En Autriche, on recense environ 600.000 musulmans sur une population de 8,5 millions de personnes. La loi stipule que les communautés musulmanes locales ne peuvent plus accepter de fonds de l’étranger. Les imams doivent désormais prêcher en allemand.

 

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20