En Inde, une personne est victime de fraude chaque seconde

En Inde, il semble aisé de duper les consommateurs : près de 48 % d’entre eux ont été déjà été directement ou indirectement victimes de fraude, indique une nouvelle étude rapportée par le magazine Quartz. Selon le rapport d’Experian, une société globale de services d’information, les taux de fraude sont extrêmement élevés chez les détaillants indiens qui perdent chaque année environ 5 % de la valeur brute de leurs marchandises.Cette étude a porté sur trois secteurs : banque, commerce de détail et télécommunications. Etabli en collaboration avec la société d’études de marché International Data Corporation, le rapport a sondé 3.200 personnes issues de 10 pays d’Asie-Pacifique (APAC).

Adoption du numérique

L’Inde figure parmi les quatre pays les plus importants en termes d’adoption du numérique et d’utilisation de comptes bancaires en ligne. En 2011, Experian a lancé Hunter, un service de détection de fraudes qui, selon la société, aurait permis au secteur financier de sauver environ 10.200 crores, soit 1,57 milliard de dollars rien que pour l’année 2017.« En Inde, le consommateur moyen fait davantage confiance aux banques qu’au gouvernement. En Asie-Pacifique, l’Inde est le plus où l’on recense le plus grande nombre d’applications d’achats (3) par personne. Bien que l’Inde ait l’un des taux d’adoption numérique les plus élevés de l’APAC, le taux de fraude y est extrêmement élevé et près d’une personne sur deux a déjà été victime de fraude », explique Vaishali Kasture, directeur d’Experian India.« Ce qui est intéressant, c’est que les Indiens font toujours confiance aux banques et aux entreprises de commerce électronique qui entrent en action et qui gèrent les conséquences de la fraude. Cela arrive parce que l’institution ne veut pas perdre un client à long terme ».Les secteurs de l’automobile, des deux-roues et de l’hypothèque, dont les prêts sont garantis, connaissent un taux de fraude plus élevé que dans d’autres secteurs. Il s’agit également d’articles plus importants que les prêts non garantis des cartes de crédit. Dans le segment des cartes de crédit, le rythme du taux de fraude est d’ailleurs plus lent.Experian India est en train de développer une solution de protection numérique qui permettra de détecter les informations personnelles compromises des consommateurs en temps réel et ce, peu importe où la fraude a lieu.« Il est souvent difficile de nous souvenir des informations d’identification de tous nos comptes en ligne. L’utilisateur emploie les mêmes combinaisons de noms et de mot de passe sur plusieurs sites. Si un compte est piraté, les fraudeurs peuvent aisément accéder aux comptes d’autres sites. Notre technologie détecte de manière proactive les données confidentielles en ligne qui sont compromises », explique Kasture.« En Inde, les grandes entreprises mettent l’accent sur la cybersécurité et investissent adéquatement dans des solutions de protection des données. Toutefois, en ce qui concerne les petites entreprises, il reste encore beaucoup de travail à faire », conclut-il.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20