IBM peut détecter les cancers de la peau avec un smartphone

Les chercheurs d’IMB ont développé un système informatique plus performant pour détecter les cancers de la peau que le diagnostic de dermatologues experts, a déclaré Noel Codella, scientifique à IBM Research.

Les chercheurs d’IMB ont développé un système informatique plus performant pour détecter les cancers de la peau que le diagnostic de dermatologues experts, a déclaré Noel Codella, scientifique à IBM Research.

Il s’agit d’une technologie qui en est encore à un stade précoce et qui doit faire l’objet de tests supplémentaires. Cependant, ces résultats positifs sont le signe avant-coureur d’un avenir où nous nous tournerons  davantage vers les ordinateurs que vers les humains afin d’obtenir des soins de santé plus efficaces et moins chères.

Le système d’IBM nommé Dermascope prend des photos des lésions cutanées avec un smartphone. Le dispositif compare ensuite les images prises avec les photos de cancer de la peau d’une base de données et calcule la probabilité que la lésion soit un mélanome.

Référence

Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que le Dermascope était plus précis dans 76% des cas que huit dermatologues spécialisés qui ont enregistré 70% de réussite. Le coût pour cet appareil varie entre 100 et 1.400 dollars.

Le Dermascope utilise l’intelligence artificielle. Alimenté de centaines d’images de divers types de cancer de la peau, le système est capable de reconnaître l’apparence et les caractéristiques des lésions dangereuses de la peau ainsi que celles qui sont inoffensives.

Toutefois, le Dermascope ne remplace les médecins spécialistes, explique Codella. Le dispositif offre la possibilité au personnel médical de fournir une première évaluation du patient qui sera ensuite dirigé si nécessaire vers un dermatologue pour un diagnostic plus poussé.

« Les dermatologues spécialisés ne sont pas toujours disponibles et leurs services peuvent être très onéreux », note encore Codella.

 

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20