La Hongrie veut bannir le logo d’Heineken

La Hongrie souhaite interdire le logo rouge représentant une étoile rouge du brasseur néerlandais Heineken. Un projet de loi visant à interdire les symboles totalitaires à des fins commerciales est à l’étude au Parlement hongrois. Ce projet entend bannir des symboles tels que la croix gammée, la faucille et le marteau ou encore l’étoile rouge, rapporte le Financial Times. Si cette loi est adoptée, Heineken risque une amende pouvant aller jusqu’à 2 milliards de florins, soit 6,5 millions d’euros.Cette mesure est en fait une riposte du gouvernement hongrois à Heineken. En effet, une des filiales d’Heineken, Ciuc, vient de remporter une victoire en justice en interdisant la commercialisation de la bière « Csiki » produite par un brasseur local de Transylvanie car celle-ci ressemblait trop à sa marque.Janos Lazar, chet du cabinet du Premier ministre avait alors appelé au boycott d’Heineken.L’étoile rouge à cinq branches orne tous les produits d’Heineken. Cependant, ce symbole est également celui des pays d’Europe orientale qui étaient le joug communiste de l’Union soviétique.

Moyen-Age

Selon Heineken, ce symbole remonte aux brasseurs du Moyen-Age. L’étoile rouge à cinq branches représente les quatre principaux ingrédients de la bière et la magie de la fabrication de la bière. « L’étoile rouge Heineken n’a aucune signification politique et nous utilisons ces mêmes symboles pour notre marque partout dans le monde, sur tous les marchés », a déclaré Heineken dans un communiqué. La compagnie espère que ce problème local sera résolu rapidement.Si le projet de loi est approuvé et qu’Heineken doit payer plusieurs milliards d’euros, la bataille juridique entre Budapest et le brasseur néerlandais risquent de se poursuivre dans les tribunaux nationaux et européens, précise le Financial Times. Auparavant, le gouvernement de Victor Orban avait déjà adopté des mesures controversées visant à limiter la circulation de marchandises étrangères dans le pays.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20