Ce pays est celui où l’on se suicide le plus. Mais pourquoi ?

Au Groenland, en 2015, le taux de suicide était de 82,8 pour 100.000 habitants, un taux 6 fois plus élevé qu’aux USA. Ce pays, qui dépend du Danemark, se caractérise par le plus fort taux de suicide du monde, rappelle Courrier International. Ce sont principalement les jeunes qui sont touchés. D’après une étude réalisée il y a un an, 20% des habitants du Groenland ont déjà envisagé le suicide.On pourrait penser que les longues périodes de nuits auxquelles est confronté ce pays sont le facteur principal de la dépression ambiante. Mais c’est une situation qui existe depuis toujours et ce n’est pas le cas de la vague de suicide qui a lieu actuellement.National Public Radio (NPR) a cherché à comprendre la raison de ce phénomène ayant déjà décimé plusieurs villages du Groenland. La journaliste Rebecca Heesher compare la situation des habitants du pays à celle du groupe de natifs amérindiens canadiens Attawapiskat, qui est également durement touché par le phénomène.

Coupure culturelle

Le Groenland, qui pris son autonomie du Danemark en 1979, est confronté depuis cette époque à une modernisation galopante et à une perte d’identité importante de ses habitants, en majorité des pêcheurs inuits.Au sein de ces communautés, les grandes différences entre la culture traditionnelle et les nouvelles cultures ont provoqué une importante crise identitaire. Les familles se sont affaiblies, l’alcool, la précarité et les mauvais traitements se sont introduits dans les foyers. Les jeunes se sentent coupés des autres générations sans posséder une identité culturelle assez forte pour faire face à ce puissant sentiment d’isolement, qui les pousserait au suicide.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20