“La chambre d’écho idéologique” de Google : “Les femmes sont prédestinées à des carrières sociales ou artistiques”

La note d’un salarié de Google relance la polémique sur la culture sexiste au sein de la firme, et plus généralement dans les grandes entreprises technologiques de la Silicon Valley. Il y explique en effet que la rareté des femmes dans le monde technologique s’explique non pas par les discriminations dont les femmes sont les victimes sur le marché du travail, mais en raison de différences psychologiques intrinsèques aux femmes. En clair, celles-ci seraient plus prédestinées à des « carrières sociales ou artistiques ». Chez Google, les femmes sont moins bien payées que les hommes. Et voilà une histoire qui devrait encore en rajouter une couche. Un mémo interne intitulé « Google’s Ideological Echo Chamber » circule à l’intérieur de l’entreprise. Il tenter de justifier cette différence de salaire. Et ce qui est écrit dans ce mémo n’est pas piqué des vers. L’auteur explique que si les femmes sont moins bien payées que les hommes c’est à cause d’une différence psychologique. Si les hommes sont naturellement conçus pour se tourner vers des postes de programmateurs en informatique, les femmes, elles, seraient plus destinées à des jobs qui mettent en avant « les sentiments et l’esthétique », c’est pour cette raison qu’elles s’orienteraient vers des carrières « dans le social ou l’artistique ».

Des actions fortes suscitent des réactions fortes

La nouvelle responsable diversité de Google, Danielle Brown, a réécrit un mémo pour essayer de rectifier tout ça et redorer l’image de la boîte: « Ce n’est pas un point de vue que moi et l’entreprise soutenons, promouvons ou encourageons ». Elle ne partage bien évidemment pas l’opinion étayée dans le mémo: « Google a pris une position forte sur cette question, en publiant ses données démographiques. Des actions fortes suscitent de fortes réactions. Changer une culture est difficile, et met souvent mal à l’aise. Mais je crois fermement que Google fait le bon choix, et c’est pourquoi j’ai pris ce travail. »

Pour le moment, 69 % des salariés de Google sont des hommes, et le chiffre s’élève même à 80% quand on parle des emplois dans le secteur technologique. Et Chez Facebook, le nombre de femmes est également très bas: il y a 27% de femmes qui sont des cadres supérieurs. Du côté de Apple, le nombre de femmes s’élève à 37%.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20