‘Gamechanger’? Cette biotech affirme avoir développé un test rapide aussi fiable qu’un PCR

Le Covid-19 test center de Zaventem. Crédit : Brussels Airport

‘Nous pensons qu’il s’agit définitivement d’un gamechanger’, affirme Danny Yeung, CEO et cofondateur de Prenetics, une entreprise de biotechnologie basée à Hong Kong, qui aurait mis au point un test de dépistage rapide et fiable du coronavirus.

Les tests PCR (amplification en chaîne par polymérase) constituent actuellement l’arme principale à disposition des autorités sanitaires pour dépister le coronavirus chez des patients. Leur grande force réside dans leur fiabilité, mais celle-ci a un prix: l’échantillon doit être analysé dans un laboratoire, ce qui peut prendre des heures, voire des jours.

Pour pallier à ce problème, des tests antigéniques rapides ont été mis au point. Ceux-ci donnent un résultat bien plus rapidement – en quelques minutes – mais leur fiabilité n’est toutefois pas équivalente à celle des tests PCR. Ils peuvent parfois donner lieu à des faux négatifs, ce qui les empêche de véritablement se substituer aux PCR.

30 minutes

Mais selon la biotech Prenetics, grâce à ses nouveaux tests, il ne faudra à l’avenir plus choisir entre vitesse et fiabilité. ‘Nous pensons qu’il s’agit définitivement d’un gamechanger’, a déclaré vendredi dernier le CEO de la firme, Danny Yeung, à la chaîne américaine CNBC. ‘Nous sommes en mesure d’effectuer des tests sans laboratoire (…) Les résultats sont beaucoup plus rapides.’ Ceux-ci ne prendraient en effet que 30 minutes pour être connus.

Et cerise sur le gâteau, la firme assure que la fiabilité de ses tests est comparable à celle des PCR. ‘En termes de précision, ils sont comparables à la norme PCR et aussi bien meilleurs que les tests antigéniques.’

Mis au point par des chercheurs de l’université d’Oxford, les tests de Prenetics utilisent une technique dite ‘d’amplification isotherme médiée par les boucles’. Fortement résumé, cela signifie qu’à l’instar des PCR, ils vont détecter le matériel génétique du virus, et non les protéines qui se trouvent à sa surface, comme le font les tests antigéniques.

Selon Prenetics, un test coûte entre 15 et 20 dollars, hors frais de personnel pour effectuer le prélèvement.

Aéroports

Selon Danny Yeung, les tests de son entreprise sont ‘une très bonne solution’ pour le dépistage dans les aéroports. C’est pourquoi ils sont actuellement à l’essai à l’aéroport de Hong Kong. Des négociations seraient également en cours avec d’autres gouvernements et aéroports.

‘Je pense que c’est un excellent test pour le dépistage dans les centres de soin, pour les universités, pour les spectacles ou encore les stades, a-t-il également ajouté.

Lire aussi: