L’autoroute du ciel : chaque minute, 71 avions décollent

Malgré les crises, les menaces terroristes ou le réchauffement climatique, de plus en plus de personnes prennent l’avion : chaque minute, 71 avions décollent dans le monde ! Selon les dernières prévisions de l’IATA (Association du transport aérien international), la barre des 4 milliards de passagers devrait être dépassée cette année, et ça ne devrait pas s’arrêter là : 7,2 milliards de passagers sont prévus pour 2035, le double de 2016.Ce flot toujours plus important de voyageurs entraîne des défis logistique et une pression sur l’infrastructure existante : les cadences sont devenues infernales. Chez EasyJet, il faut débarquer et embarquer des centaines de passagers et leurs bagages en une demi-heure. Les pilotes français de la compagnie low-cost ont dénoncé dans une lettre ouverte un « programme de vol irréaliste, au mépris de la sécurité des passagers et des équipages ».Pour répondre à la demande, les compagnies augmentent par tous les moyens les capacités d’accueil des avions en rognant sur les toilettes et les sièges. Mais cette méthode a ses limites, de même que l’extension des aéroports existants. Quant à la construction de nouveaux aéroports, elle est rendue difficile par le manque d’espace.Avec un nombre de passagers toujours croissant, verra-t-on bientôt une augmentation du prix des billets ? D’un côté, la concurrence entre les compagnies aériennes devrait maintenir la pression sur le prix des vols. De l’autre, on assiste à une concentration de l’offre autour des gros-porteurs, ce qui réduit les choix des voyageurs et les itinéraires proposés.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20