Erdoğan: “Un Etat, une nation, une veste (à carreaux)”

Recep Tayyip Erdogan n’est pas passé inaperçu lorsqu’il est allé voter pour lui aux élections présidentielles de 2014, alors qu’il était Premier ministre. Il portait une veste qui semblait trop grande pour lui. Mais c’est surtout son motif qui a marqué les esprits : c’était une veste bleue à carreaux très bariolée. En effet, à cette époque, sur la scène politique turque, c’étaient les costumes de couleur sombre qui prévalaient, comme très souventle cas.

Depuis, les vestes bleues à carreaux de ce type sont devenues la marque de fabrique d’Erdogan. Il en portait une notamment lors de l’annonce de sa victoire au référendum, dont beaucoup de commentateurs ont affirmé qu’il avait converti son régime en dictature.

Le costume du pouvoir

Ce qui est remarquable, c’est qu’au fur et à mesure où Erdogan a consolidé son pouvoir, on a vu d’autres politiciens se conformer à son style vestimentaire. Ainsi, après la démission du Premier ministre Ahmet DavutoÄŸlu, qui avait lui-même été rallié aux charmes de la veste à carreaux, une journaliste avait prédit que son successeur serait « quelqu’un avec une veste à carreaux dans son placard ». Elle ne s’est pas trompée.

Depuis, les photos montrant Erdogan en compagnie d’une flopée de politiciens arborant tous la veste à carreaux sont devenus virales. Certaines comportent le commentaire « Un Etat, une nation, une veste ».

Un homme du peuple

Selon certains experts d’Ankara, la veste à carreaux d’Erdogan viserait à signaler qu’il est un homme du peuple, contrairement aux autres politiciens. En conséquence, beaucoup de Turcs ordinaires ont eux aussi adopté l’article de style incontournable du président turc.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un dirigeant turc impose son style vestimentaire. En 1829, le sultan Mahmoud II avait demandé à tous les officiels de l’empire ottoman de porter le fez, alors considéré comme un symbole de modernité. Plus tard, Moustapha Kemal Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne, a favorisé les tenues vestimentaires de style européen.

Imiter par loyauté

Erdogan est le premier dirigeant turc depuis Atatürk avec une aura telle qu’elle influence la manière dont les gens s’habillent. Dans les régimes dits « Sultanistiques », le pouvoir est souvent attribué sur la base de la proximité avec le dirigeant. Cette proximité peut se manifester au travers de comportements qui témoignent de la loyauté de ceux qui convoitent ce pouvoir. Par exemple, ils peuvent imiter ce dirigeant (et choisir de porter la même tenue vestimentaire que lui).

Récemment, Erdogan est apparu avec une veste à carreaux grise. Les photos sont devenues virales, avec des commentaires qui ironisaient sur la nécessité, pour les membres du parti AKP du dirigeant, de faire un peu de shopping. « Voici la nouvelle mode », a même titré un site d’actualité sur sa page d’accueil.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20