En Hollande, on contrôle maintenant les produits israéliens dans les supermarchés

Aux Pays-Bas, des militants du mouvement pro-palestinien Diensten Onderzoek Centrum Palestina (Services de recherche Centre Palestine, DocP) ont contrôlé des dizaines de supermarchés à la recherche de produits israéliens. Le DOCP appelle ensuite à boycotter ces produits. Des initiatives similaires ont été déclarées illégales en Espagne et en France. Les “contrôles” ont été menés dans les supermarchés de 10 villes, incluant Amsterdam, Rotterdam, Groningue, Leyde et La Haye. Les groupes d’”inspecteurs” ont cherché les produits provenant de Cisjordanie étiquetés “origine Israël”. Ils les ont reportés sur la liste des produits interdits qui ne peuvent plus être vendus, selon le DOCP.Sur le site du DOCP, on peut lire que cette initiative a remporté un franc succès. Il n’y a guère que chez Albert Heijn que l’organisation a été confrontée à des obstacles: « Au magasin Albert Heijn de la Sarphatistraat à Amsterdam, nos inspecteurs se sont vus refuser l’accès. Chez Aldi à l’Haaksbergerstraat d’Enschede, des consommateurs ont beaucoup salué l’action. Un certain nombre de clients a aidé l’équipe d’inspection à rechercher les produits répétoriés comme provenant d’Israël. L’équipe d’inspection de La Haye a été très bien reçue par le directeur du magasin Jumbo. De même, à Haarlem et Assen, l’accueil a été chaleureux ; les inspecteurs ont reçu beaucoup de témoignages de sympathie du public”.

Le site néerlandais GeenStijl ne partage pas leur enthousiasme : « Tout cela se passe dans le cadre du mouvement BDS : Boycott, Désinvestissement et Sanctions. En bref : ne plus acheter de produits juifs et démolir le sionisme. Naturellement, ce n’est pas malin, parce que l’économie palestinienne-israélienne est un “waterbed” : on paye avec la même monnaie et les économies sont tellement  liées qu’il n’est pas possible de faire cette distinction essentielle, d’autant qu’il y a beaucoup d’Arabes qui travaillent de l’autre côté de la clôture.

Si l’économie israélienne subit des dommages, cela aura aussi des répercussions sur les Palestiniens. Mais bon, il est difficile de penser logiquement quand on est sous l’emprise intellectuelle du prophète. Savez-vous qui d’ailleurs a aussi commencé à boycotter les produits juifs?”

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20