« En 2021, le gouvernement américain a saisi plus d’un milliard de dollars en cryptomonnaies »

Depuis plusieurs années, la justice américaine saisit des cryptomonnaies liées à des activités criminelles. En 2021, les chiffres sont sans commune mesure avec ceux des précédentes années: on a dépassé le milliard de dollars.

Malgré lui, le gouvernement américain emmagasine sur ses comptes un stock de plus en plus important de cryptomonnaies et de dollars issus de cryptomonnaies. Cet argent numérique, saisi car lié à des activités criminelles, est ensuite vendu aux enchères contre des dollars, lesquels sont transférés sur des fonds tels que le Treasury Forfeiture Fund ou le Department of Justice Assets Forfeiture Fund. Ceux-ci sont ensuite généralement affectés à divers postes budgétaires.

Interrogé par CNBC, le directeur de l’unité de cybercriminalité de l’Internal Revenue Service (l’agence fédérale qui collecte l’impôt sur le revenu et des taxes diverses) a indiqué que 2021 avait été une année de saisie record.

« Au cours de l’année fiscale 2019, nous avons eu environ 700.000 dollars de saisies de crypto. En 2020, c’était jusqu’à 137 millions de dollars. Et jusqu’à présent en 2021 (en août), nous en sommes à 1,2 milliard de dollars », a déclaré Jarod Koopman.

Selon lui, les cryptomonnaies que son équipe a repérées et confisquées représentent environ 60 à 70% du Treasury Forfeiture Fund. Ce qui en fait le plus important contributeur individuel au fonds.

« Pas question de jouer avec le marché »

L’U.S. Marshals Service, agence de police liée au département de la Justice, est le principal organisme chargé de mettre aux enchères les cryptomonnaies détenues par le gouvernement. À ce jour, il a saisi et vendu aux enchères plus de 185.000 bitcoins. Ce qui vaut actuellement environ 8,6 milliards de dollars. Mais l’argent effectivement récolté est bien moins élevé, étant donné que les ventes ont été effectuées lorsque le Bitcoin avait une valeur moins élevée.

Notons également que les autorités disent éviter de vendre des quantités massives de cryptomonnaies d’un seul coup, pour ne pas influer sur leur cours. Pas question non plus de profiter des pics du bitcoin ou des altcoins. “Nous n’essayons pas de jouer avec le marché”, assure M. Koopman.

Quoi qu’il en soit, les stocks du gouvernement américain en cryptomonnaies et issus de celles-ci vont continuer de s’envoler dans les prochaines années, estiment les analystes. Car les faits cybercriminalité vont continuer d’augmenter, et que rien ne semble indiquer que l’intérêt pour les cryptomonnaies est en voie de s’estomper.

Enfin, CNBC rapporte qu’un porte-parole du département de la Justice a tenu à nuancer les chiffres avancés par M. Koopman. Il s’est est dit « à peu près sûr » qu’il n’y a pas de base de données centrale des saisies de cryptomonnaies, et qu’il est donc très difficile de confirmer ou d’infirmer le fait que plus d’un milliard de dollars en cryptomonnaies avaient bel et bien été saisis en 2021 au mois d’août.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20