Elon Musk dévoile l’identité de Satoshi Nakamoto, le créateur du bitcoin (selon lui)

Cryptomonnaie la plus chère du monde, le bitcoin a été décrit pour la première fois en 2008 dans le « Livre blanc sur le bitcoin ». L’œuvre d’un certain Satoshi Nakamoto, qui n’est qu’un pseudonyme. Depuis plus de dix ans, tout le monde y va de sa théorie pour révéler sa véritable identité. Elon Musk a fait part de la sienne cette semaine.

A l’occasion d’une interview avec le chercheur en intelligence artificielle Lex Fridman, Elon Musk a été amené à se prononcer sur l’identité du créateur du bitcoin. Joueur, le patron de Tesla et de SpaceX s’est mouillé.

« Eh bien, vous pouvez regarder l’évolution des idées avant le lancement du bitcoin et voir qui a écrit sur ces idées », a-t-il répondu. « Je ne sais pas qui a créé le bitcoin à des fins pratiques, mais l’évolution des idées est assez claire. Il semble que Nick Szabo, plus que quiconque, en soit probablement le responsable. »

Informaticien et cryptographe, Nick Szabo a participé au développement des contrats intelligents, qui sont notamment déployés en masse aujourd’hui via la blockchain Ethereum, et celles de bien d’autres cryptomonnaies. Il est aussi à l’origine d’une monnaie numérique décentralisée, le « Bit gold ». Celui-ci n’a jamais décollé, mais beaucoup le considèrent comme un précurseur du bitcoin.

Ce n’est donc forcément pas la première fois que certains émettent l’idée que Nick Szabo est Satoshi Nakamoto. Et ce ne sont pas que des rumeurs. En 2014, rappelle Business Insider, une équipe de chercheurs en linguistique avait étudié le livre blanc sur le bitcoin aux côtés des écrits de Nick Szabo et de 10 autres créateurs possibles.

« Le nombre de similitudes linguistiques entre l’écriture de Szabo et le livre blanc du bitcoin est troublant. Aucun des autres auteurs possibles ne correspondait aussi bien », avaient-ils conclu.

Szabo nie, Musk aussi

De son côté, Nick Szabo a toujours nié être Satoshi Nakamoto. A plusieurs reprises. Lors de l’interview, Elon Musk a lui aussi indiqué qu’il n’était pas le père du bitcoin. Si ça avait été le cas, il l’aurait révélé depuis longtemps, a-t-il assuré.

Le milliardaire a, en outre, déclaré que connaître la véritable identité de Satoshi Nakamoto ne revêtait de toute façon que de peu d’importance.  « Qu’est-ce qu’un nom de toute façon ? C’est un nom attaché à une idée. Qu’est-ce que ça veut dire, vraiment ? », a-t-il demandé.

Avant de conclure, en citant William Shakespeare: « Ce que nous appelons rose, sous un autre nom, sentirait aussi bon. »

Elon Musk aborde le sujet à partir de 1:00:20. (YouTube)
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20