Le drapeau de l’Etat islamique est maintenant légal en Suède

Le drapeau de l’Etat islamique n’incite pas à la haine contre un groupe ethnique spécifique et ne peut donc de ce fait être considéré comme un «discours de haine», a estimé Gisela Sjövall, une procureure suédoise. Elle a donc estimé que le drapeau est légal en Suède.

La procureure devait se prononcer sur le cas d’un homme de 23 ans qui avait affiché le drapeau de l’Etat islamique sur sa page Facebook. La police locale, qui avait remarqué le drapeau, avait immédiatement lancé une enquête sur l’homme, qui venait de Syrie. Mais selon la procureure, « on peut dire qu’il exprime son mépris des autres, mais pas contre un groupe ethnique spécifique », a-t-elle expliqué.

Le drapeau de l’Etat islamique n’est pas comparable à la croix gammée

Sur la chaîne suédoise SVT, Sjövall a ajouté ce qui suit:Le drapeau de l’Etat islamique ne peut être comparé avec la croix gammée, qui a été utilisé par les nazis pour symboliser leur haine des Juifs. « Aujourd’hui, nous n’en sommes pas encore là, mais cela pourrait changer dans 10 ans ».

La loi suédoise précise que ce n’est que lorsque « un groupe particulier de personnes est menacé en raison de considérations sur la race, la couleur de peau, la nationalité, l’orientation sexuelle, les convictions religieuses ou l’origine ethnique qu’il est question d ‘« incitation à la haine».

«S’il y avait eu quelque chose dans le commentaire (posté avec le drapeau) contenant des formulations plus spécifiques sur certains groupes, par exemple, les homosexuels, alors la décision aurait été différente. Mais pour moi, il ne fait aucun doute qu’on ne peut le poursuivre », a conclu Sjövall.

En juin, l’homme avait dit à la police qu’il ne soutenait pas le groupe terroriste. « Pour lui, le drapeau n’est pas celui de l’Etat islamique, mais il a été utilisé pendant des centaines d’années, avant que l’Etat islamique ne se l’approprie », avait déclaré son avocat, Björn Nilsson, au journal Hallandsposten.

Pas d’extrémisme

En haut du drapeau de l’Etat islamique figure en lettrage blanc la chahada, une formule qui signifie « Il n’y a de Dieu qu’Allah ». Au centre de l’étendard, le texte en noir dans le cercle blanc indique « Mohammed est son prophète». Ces mots « du drapeau du Jihad » n’ont donc rien à voir avec l’extrémisme, mais les extrémistes en ont tant abusé qu’ils en ont fait une idéologie. 

Le drapeau a été interdit aux Pays-Bas lors d’une manifestation en août 2014. Au cours du même mois, le Premier ministre britannique d’alors, David Cameron, avait suggéré que quiconque le portant devait être arrêté, mais il n’a jamais proposé de loi dans ce sens. En Allemagne, le drapeau de l’Etat islamique a aussi été interdit.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20