Donald Trump a eu recours à Facebook pour gagner des électeurs spécifiques

Le Brexit et l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis ont un certain nombre de points communs. Il s’agit en effet d’une vague de populisme et d’une rupture par rapport à des valeurs et des situations bien établies. On connaît cependant moins la présence et le rôle de la société Cambridge Analytica dans les annales des deux événements.

Cambridge Analytica est en effet très fier d’avoir développé une technologie qui a permis à la campagne du Brexit et de Trump d’anticiper les résultats de tests de personnalité réalisés sur Facebook et de cibler des utilisateurs spécifiques.

A la base de cette technologie se trouve Michal Kosinski, un chercheur de l’université de Cambridge qui a ajouté l’application MyPersonnality à Facebook.

Bien que cette application n’ait été développée que pour un cercle d’étudiants de Cambridge, des millions d’utilisateurs de Facebook ont répondu à ce test. Cela a offert à Kosinski et à ses collèges une gigantesque banque de données contenant des préférences personnelles.

Psychométrie

Grâce à ces résultats, on peut, selon les chercheurs, déterminer la couleur de peau, l’orientation sexuelle et les convictions politiques de la personne concernée. En outre, il serait possible de diviser la population en diverses catégories de personnalités.

Plus tard, Cambridge Analytica a utilisé le système de Kosinski pour soutenir la campagne Leave EU et ensuite la candidature de Trump aux élections présidentielles américaines.

Cela aurait permis d’approcher personnellement des électeurs – jusqu’au niveau du quartier ou de la rue et même de la situation  individuelle – avec des messages très orientés.

De cette manière, la psychométrie aurait, selon la revue allemande Das Magazine, – qui a mené une enquête sur Cambridge Analytica – fourni une contribution importante à deux des événements les plus controversés de l’histoire actuelle.

Pour le travail réalisé pour Donald Trump, Cambridge Analytica aurait reçu 15 millions de dollars.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20