Il est plus facile de faire des affaires en Russie et en Biélorussie… qu’en Belgique

Il est plus facile de faire des affaires dans des pays tels que la Russie, l’Arménie, la Roumanie, la Biélorussie et le Kazakhstan qu’en… Belgique. C’est ce qui ressort de l’indice « Doing Business Index 2017 » de la Banque mondiale, qui classe notre pays à une 42e place peu flatteuse.

Alexander Lukashenko and Vladimir Putin

SERGEI KARPUKHIN / POOL / AFP

Cependant, par rapport à l’année dernière, la Belgique a gagné une place. Et dans la zone euro, l’Italie, la Grèce, Malte, le Luxembourg et Chypre se classent encore plus mal.

10 facteurs

L’indice « Doing Business Index » classe 190 pays en fonction de la qualité de l’environnement qu’ils offrent pour les affaires, et en tenant compte de 10 facteurs, y compris la facilité à obtenir un permis de construire, la connexion au réseau, le transfert de propriété, l’obtention de crédits, la fiscalité, le règlement de la faillite, le degré de facilité de franchissement des frontières, et la réglementation du marché du travail.

La Nouvelle Zélande au sommet, le Venezuela tout en bas

Cette année, dans le top 10, Singapour a dû céder sa première place en faveur de la Nouvelle-Zélande, tandis que la Macédoine, seul nouveau venu dans le classement de tête, a pris la place de la Finlande, qui a chuté de quatre places.

De façon peu surprenante, les cinq pays qui offrent le cadre le moins propice pour les affaires sont le Soudan du Sud, le Venezuela, la Libye, l’Érythrée et la Somalie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20