Disney s’apprête à rouvrir son parc en Floride, avant de poursuivre en Europe?

Pixabay

Disney a l’intention de rouvrir ses parcs d’attractions basés en Floride dès le 11 juillet, annonce le groupe ce mercredi. Il prévoit de fixer ‘une limitation significative de la fréquentation’ de ses parcs et mettra en place des mesures de protection contre le coronavirus. Avant de poursuivre avec la réouverture de Disneyland Paris?

Comme c’est déjà le cas pour son parc de Shanghai partiellement rouvert depuis le 11 mai, Disney compte appliquer de nouvelles mesures de restriction afin d’empêcher la propagation du virus dans ses parcs de Floride. Le groupe exigera notamment de ses visiteurs qu’ils achètent leurs billets avant d’arriver dans les parcs.

Les parcs en Floride (Walt Disney World’s Magic Kingdom et Animal Kingdom) seront aussi équipés de stations de lavage des mains supplémentaires, de contrôles de température et de mesures de distanciation sociale dans l’ensemble du complexe, y compris dans les restaurants et les files d’attente pour les attractions.

Les visiteurs américains devront encore patienter avant de revoir les célèbres parades Disney. Tous les défilés et rassemblements restent suspendus jusqu’à nouvel ordre. Et les paiements sans contact seront vivement encouragés.

Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a toutefois prévenu que ces réouvertures doivent être approuvées par le comté d’Orange, en Californie, avant de pouvoir donner son aval aux dates de reprise annoncées.

‘Nous voulons nous assurer que ce que nous présenterons à nos invités lors de l’ouverture sera une expérience Disney par excellence’, a commenté le nouveau CEO Bob Chapek, alors que le groupe rouvrirait un mois plus tard que ses concurrents. ‘Nous aurons certes un nombre de visiteurs nettement inférieur, mais nous voulons nous assurer que nous le faisons de manière responsable.’

Disneyland Paris suivra-t-il?

Avec la réouverture progressive des parcs Disney à l’autre bout du monde, il convient de se demande si le groupe compte poursuivre sur sa lancée en Europe. La pandémie a sévèrement touché la société, lui portant un coup à 1,4 milliard de dollars ces trois derniers mois. Et c’est bien l’arrêt complet de ses parcs à thèmes et de ses productions qui en est la principale cause. Son salut, elle le doit à sa plateforme Disney+ qui a explosé en plein confinement.

Si tous les espoirs sont permis, il faudra encore s’armer de patience avant de revoir la ‘magie de Disney’ en France. Philippe de Villiers, le créateur du Puy du Fou, a déjà annoncé que ‘le Président de la République a décidé en Conseil de Défense la réouverture des sites touristiques et parcs à thème en zone verte, pour le 2 juin prochain’. L’Île-de-France, où se trouve Disneyland Paris, est toutefois toujours en zone rouge. Et aucune date n’est annoncée, ‘Disneyland Paris restera fermé jusqu’à nouvel ordre’ indique le site du parc.

Toutefois, la page web maintient que ‘les séjours réservés pour une arrivée à partir du 15 juillet 2020 sont confirmés’. Il ne faut évidemment pas prendre cette annonce comme une garantie, puisque les visiteurs peuvent toujours se faire rembourser et que la situation est toujours sujette à évolution. Des nouvelles tomberont peut-être demain, le Premier ministre français Edouard Philippe ayant annoncé une allocution à 16h. Et qui sait, peut-être que la région Île-de-France passera en zone verte, comme par enchantement…

Lire aussi: