Des psychologues pour calmer les souffrances des super-riches

Il est difficile de sympathiser avec les tourments des très riches, alors que le monde est ravagé par l’inégalité. Mais cela ne signifie pas que les riches soient en paix avec eux-mêmes ou immunisés contre leur diabolisation. L’inconfort de leur position privilégiée et les craintes que l’argent n’influence leurs relations personnelles peuvent expliquer pourquoi les riches se tournent vers des thérapeutes pour discuter de leurs problèmes, et pourquoi les banques ont incorporé la thérapie de la richesse dans leurs services, rapporte Bloomberg. « Soit il y a plus de problèmes, soit il y a une plus grande reconnaissance de ces problèmes », dit Madeline Levine, une psychologue de la richesse, auteure de The Price of Privilege. La richesse peut parfois provoquer de graves dépressions, de l’anxiété, des problèmes psychosomatiques et des automutilations. Les familles peuvent aussi se déchirer à cause de problèmes d’argent.

Les banques ont intégré les services de psychologue dans leur offre

Les banques ont commencé dès 2007 à avoir recours à des psychologues, pour éviter les drames interpersonnels menant à des procès onéreux. L’idée est d’améliorer les relations familiales pour protéger les avoirs.Selon l’analyse faite par une riche héritière: « Les gens vont vous dire à peu près n’importe quoi à propos de leur vie sexuelle, mais ils ne se sentent pas à l’aise quand il s’agit de parler d’argent. »Par chance, ils ont maintenant des interlocuteurs, et les thérapeutes à $500 de l’heure, un brillant avenir devant eux…

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20