100 membres du Parlement européen se rendent en Uruguay en classe affaires : coût 517 000 euros

Une centaine de membres du Parlement européen, c’est-à-dire 40 députés et leur personnel, ont pris l’avion en classe affaires en septembre pour une visite de 3 jours en Uruguay. Selon le site Politico, le montant total de la facture dépasserait les 500 000 euros. Le groupe aurait réservé ses chambres à l’hôtel Hyatt de la capitale Montevideo, où les parlementaires ont assisté à une réunion Euro-américano latine. Pour ce voyage, la note se monte exactement à 517 140 € pour les contribuables européens.Les résultats atteints par ce voyage sont controversés : selon certains, il en est sorti des projets de résolutions non définitifs sur « la restructuration de la dette souveraine », un engagement pour s’attaquer aux « inégalités au moyen de politiques de cohésion sociale » et le soutien du processus de paix en Colombie. Mais pour d’autres, le voyage avait un tout autre objectif : celui « du pur tourisme », selon une source anonyme qui travaille pour le Parlement européen.

Les députés voyagent beaucoup. Tout d’abord, il y a le « cirque itinérant » : chaque mois, en effet, les membres du parlement européen doivent empiler leurs dossiers dans des containeurs pour qu’ils soient emmenés à 450 km de là, à Strasbourg, où ils séjourneront pendant 4 jours complets.

Chaque mois, des camions embarquent 3700 conteneurs, suivis par l’armée des quelque 3000 à 4.000 eurocrates (les députés et les membres de leur personnel). Une semaine plus tard, tous se livrent au même ballet en sens inverse. Ces frais de transport, les repas et les frais d’hébergement coûtent chaque année la bagatelle de 114 millions d’euros aux contribuables européens.Puis il y a les voyages de délégation utiles pour la conclusion de partenariats et d’accords internationaux pour le compte de l’UE, explique l’eurodéputé allemand Jan-Philipp Albrecht (Ecologistes) :

« Mais nous devons nous demander s’il est nécessaire qu’autant de personnes se déplacent. Il y a de grandes délégations, avec plus de 10 membres, plus leurs traducteurs et des représentants des partis politiques. On pourrait économiser beaucoup d’argent sur ce poste. Parfois, ces voyages sont inutiles et on pourrait beaucoup améliorer les choses ».

Selon les documents auxquels Politico a eu accès, plus de 66 millions d’euros ont été dépensés en frais de déplacement pour les eurodéputés en 2014.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20