Marchés:
Chargement en cours…

MARDI 22 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

‘Débourser 30.000 euros par nuit?’ Le futur des palaces parisiens est compromis

Logo Business AM
Business

14/08/2020 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

Hotel Plaza Athenee, Paris,EPA-EFE/Julien de Rosa

La ville de Paris compte près de 12 ‘palaces’. Un palace est un hôtel 5 étoiles à qui ‘Atout France’, l’agence de promotion du tourisme, attribue cette appellation sur base de certains critères. Ces palaces sont en temps normal occupés à 80% par des étrangers fortunés. Mais les liaisons aériennes internationales étant fortement restreintes depuis le début de la crise, la plupart de ces hôtels sont maintenant  fermés depuis 5 mois. 

Le tourisme représente 7% de l’économie française et 2 millions d’emplois. Les Champs-Élysées par exemple accueillent 100 millions de visiteurs par an et Paris est la ville la plus visitée au monde. La ville lumière a toujours été un pôle d’attraction pour la jet-set mondiale, dont un certain nombre n’hésite pas à débourser 30.000 euros pour une nuitée dans des hôtels tels que le Plaza Athenée, Le Bristol ou l’Hôtel de Crillon. Croiser des touristes chinois dans les magasins de luxe y est aussi plus une norme qu’une exception.

La pire année du secteur

Ces hôtels sont fermés en raison de la pandémie depuis plusieurs mois. Seul l’établissement La Réserve (le plus petit palace de Paris avec ses 40 chambres) a pu rouvrir ses portes en mai dernier. Actuellement, La Réserve affiche un taux d’occupation de près de 80 %. Mais ce sera sans doute beaucoup plus difficile lorsque les autres palaces pourront rouvrir leurs portes. On s’attend à ce que 2020 soit la pire année du secteur de l’industrie hôtelière, avec une baisse des revenus d’au moins 40 %.

L’hôtel Plaza Athenee à Paris est fermé depuis plusieurs mois/ EPA

Le championnat de tennis de Roland-Garros, qui débutera le 21 septembre devrait faire passer la pilule plus facilement. Les délégations étrangères qui seront à nouveau autorisées à visiter l’Élysée à partir de septembre devraient également donner un coup de pouce aux hôtels de luxe.

Les hôtels comme Le Bristol, quant à eux, ne prennent aucun risque. Les 600 membres du personnel du palace reprendront bientôt le service mais en attendant, ils ont été formés pour maintenir les chambres et les valises des clients propres, conformément aux mesures anti-covid. Une infirmière a également été recrutée à temps plein. L’augmentation des tarifs n’est pas à l’ordre du jour pour le moment. 

D’autres hôtels en revanche voient l’avenir d’une façon plus sombre. L’hôtel Shangri-La, près de la tour Eiffel, devait rouvrir ses portes le 1er septembre mais cette réouverture a déjà été reportée au 1er octobre.

Source: Business Insider


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    31.315.650
  • Nombre
    de décès
    964.684
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    103.392
  • Nombre
    de décès
    9.950
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour