De nouvelles images dévoilent la plus puissante bombe à hydrogène de l’histoire

Ici une bombe à hydrogène russe comparable, la AN-602 – EPA/YURI KOCHETKOV

Les bombes à hydrogène n’ont pas vraiment de limite. Tout dépend de la quantité de charges explosives – du carburant à hydrogène – que vous y insérez. De nouvelles images montrent la plus importante explosion connue pour ce type de bombe. La plus puissante d’entre elles s’appelait la ‘Tsar Bomba’.

Pour vous donner une idée, elle était 3.333 plus puissante que l’arme atomique qui a ravagé Hiroshima, au Japon, et qui a fait entre 110.00 et 250.000 morts. Le 30 octobre 1961, en pleine Guerre Froide, la Russie lâche son engin explosif de 50 mégatonnes au nom de code RDS-220.

Et si voulez voir l’explosion sous tous les angles, une nouvelle vidéo, relayée par The Barents Observer, vient d’être publiée avec des sous-titres en anglais. Si elle éblouit de nombreux objectifs, elle permet néanmoins de se rendre compte de la déflagration.

Pour mieux vous rendre compte de la force destructrice de ce type de bombes, nous avions fait un comparatif lors de la double explosion tragique du port de Beyrouth.