“Dans 30 ans, 50% des emplois seront occupés par des robots”

Au cours de ces 5 dernières années, l’intelligence artificielle a tant progressé qu’il sera bientôt possible de substituer des robots à toutes sortes de postes. Selon des scientifiques réunis ce dimanche à l’occasion de la conférence annuelle de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS) à Washington, cette substitution portera même sur 50% des emplois mondiaux d’ici 2045. Les emplois moyennement qualifiés seraient les plus menacés, selon le directeur de l’Institute for Information Technology à l’Université Rice au Texas, Moshe Vardi. “Je crois que la société doit plancher sur cette question dès maintenant car si des robots sont capables de faire presque tout ce que nous faisons comme travail, que feront les humains? La question est de savoir si l’économie mondiale peut s’adapter à un taux de chômage de plus de 50%”. Il a ajouté qu’aucune profession n’était protégée, y compris les travailleurs du sexe.Vardi a rappelé que les créations dans le secteur industriel américain ont connu leur apogée dans les années 1980, et depuis cette époque, elles ne cessent de se réduire, à la faveur de l’automatisation et de la robotisation. En outre, on constate une stagnation des salaires de la classe moyenne, a expliqué Vardi. 200.000 robots industriels sont au travail aux Etats Unis, et les industriels continuent d’en acquérir.Le mois dernier, un rapport de l’Oxford Martin School a montré que l’OCDE estimait qu’en moyenne, 57% des emplois pouvaient être automatisés. Dans des pays développés tels que le Royaume Uni ou les Etats Unis, cette proportion n’est que de 35% et 47% respectivement, alors qu’elle grimpait à 72% pour la Thaïlande, ou même 85% pour l’Ethiopie.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20