Le Dalai-Lama : “L’Europe ne peut pas devenir un pays arabe”

“Quand nous regardons le visage de chaque réfugié, en particulier ceux des femmes et des enfants, nous ressentons leur souffrance. Tout être humain qui a plus de chance qu’eux a le devoir de les aider. D’un autre côté, il sont trop nombreux, maintenant”. Cette déclaration, c’est celle que le Dalai-Lama, lui-même en exil depuis plus de 50 ans, a faite au cours d’une interview donnée à Till Fähnders, le correspondant politique pour l’Asie du Sud-Est du journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (Faz). Cet entretien a pris place à Dharamsala, la ville indienne où le gouvernement tibétain en exil a établi son siège en 1960 suite à l’occupation du Tibet par la Chine. “L’Europe, par exemple, l’Allemagne, ne peut pas devenir un pays arabe. L’Allemagne est l’Allemagne”, a dit le chef spirituel tibétain en riant.

“D’un point de vue moral aussi, je pense que les réfugiés ne devraient être admis que temporairement. L’objectif devrait être qu’ils retournent dans leur pays pour aider à sa reconstruction.”

Le Dalai-Lama a également souligné qu’il ne fallait pas condamner l’ensemble du monde musulman pour les actes terroristes d’un petit groupe de djihadistes fanatiques. “Nous trouvons aussi des individus mauvais parmi les bouddhistes, les chrétiens, les juifs et les hindous” a-t-il rappelé. “Dans toutes les religions, y compris l’islam, le message central est l’amour”.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20