2020 : L’année du tournant pour les énergies renouvelables ?

L’Agence Internationale pour l’Energie Renouvelable (Irena) vient de publier un nouveau rapport qui affirme que d’ici 2020, il sera moins coûteux de produire de l’électricité avec des sources d’énergie renouvelable qu’avec des sources fossiles, rapporte Quartz.

L’Agence Internationale pour l’Energie Renouvelable (Irena) vient de publier un nouveau rapport qui affirme que d’ici 2020, il sera moins coûteux de produire de l’électricité avec des sources d’énergie renouvelable qu’avec des sources fossiles, rapporte Quartz.

Actuellement, le coût de production de l’électricité avec des sources fossiles s’échelonne en général entre 0,0 5 $ à 0,17 $ par kilowatt-heure. Selon l’Irena, les coûts de production électrique à partir des sources d’énergie renouvelable ont déjà considérablement baissé. Produire de l’hydroélectricité ne coûtait déjà plus que 0,0 5 $/kwh en 2017 ; l’électricité éolienne, 0,0 6 $/kwh, l’électricité issue de la bioénergie et géothermale, 0,7 $/kwh, et le solaire photovoltaïque, 0,10 $/kwh.Autrement dit, par comparaison avec les énergies issues de sources fossiles, l’électricité issue de l’éolien et du solaire n’est pas encore compétitive, mais elle le deviendra à partir de 2020. L’Irena prédit en effet que le coût de production de l’électricité solaire tombera à 0,0 6 $/kwh, tandis que l’éolien offshore permettra de produire de l’électricité au coût de 0,10/kwh.

La combinaison des énergies demeure importante

Ce sont les progrès technologiques, la compétition entre les appels d’offres, et l’expérience grandissante de développement de projets à travers le monde qui sont à l’origine de ces baisses de coût des sources d’énergie renouvelable.Néanmoins, ces bonnes nouvelles ne peuvent faire oublier que ses sources d’énergie sont souvent intermittentes et qu’il est encore nécessaire de maintenir des sources d’origine fossiles ou nucléaire pour assurer une production constante.

Plus
My following

Mise à jour boursière: le Bel20 démarre dans le vert après un vendredi rouge

29/11/2021 08:46

(ABM FN) Le Bel20 de Bruxelles a débuté la journée en hausse lundi, après une journée boursière rouge vendredi, bien que le gain ait été limité à moins d'un pour cent.

Le Bel20 a augmenté de 0,8 pour cent pour atteindre 4.161,63 points.

Les plus fortes hausses ont été enregistrées par Sofina et Melexis, qui ont gagné 2,3 et 2,5 pour cent. La seule action qui est clairement dans le rouge est Proximus, avec une perte de 0,8 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20