Comment ouvrir un compte secret au Liechtenstein en 13 minutes

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Ouvrir un compte occulte au Liechtenstein est élémentaire et ne prend que 13 minutes, démontre Manuel Domergue d’Alternatives Economiques. Il s’est fait passer pour l’héritier d’un dirigeant d’une multinationale qui a déposé une somme importante sur un compte tenu à Jersey, réputée pour être un autre paradis fiscal.

Domergue a mené une recherche sur Google avec les mots-clés «héritage», «offshore» et «paradis fiscal», et il a trouvé en résultat la publicité d’un cabinet de conseil financier basé au Royaume-Uni, spécialisé dans « la constitution de sociétés offshore et internationales ». Après avoir rempli le formulaire de contact, il est appelé le lendemain par un homme qui lui explique en 13 minutes quelle est la démarche à suivre pour placer cet argent au Liechtenstein. Ce qui est remarquable au cours de cet entretien, c’est qu’alors que le journaliste ne mentionne pas une seule fois qu’il souhaite dissimuler cet argent du fisc français, l’homme lui donne de nombreux conseils pour y échapper et utiliser les fonds à l’insu des autorités françaises :

« Le fait de les utiliser en France est quand même relativement restreint puisque, bien entendu, aux termes des lois fiscales, vous devez justifier de l’origine des fonds vous permettant de faire l’acquisition d’un bien immobilier ou d’acheter des choses voyantes »

 « Si vous avez des projets d’achat d’immobilier, je vais vous dire honnêtement, il faut oublier la France», lui dit-il. Il en ira de même en cas d’acquisition d’un yacht.

« Alors ce que vous pouvez faire également c’est de le virer. On travaille aujourd’hui avec le Liechtenstein et on peut vous mettre en relation avec un gestionnaire de fortune qui vous permettrait voilà de songer à des placements sans risque à long terme sur le marché obligataire, mais pas de pays, parce que aujourd’hui les pays sont lourdement endettés et qu’un jour ou l’autre »           

Le consultant explique pourquoi c’est le Liechtenstein qui est privilégié, et non la Suisse : « depuis 2008 la Suisse a tourné le dos au secteur offshore. Voilà. Donc si l’affaire d’un ancien ministre là fait beaucoup de bruit en France, c’est tout simplement parce que la justice suisse a décidé depuis 2008 de collaborer avec toutes les demandes qui lui sont faites ! (…) Le Liechtenstein, lui, n’a aucunement intérêt et envie de tourner le dos à cela. Donc ce que l’on ferait ce serait que notre gestionnaire de fortune gérerait les fonds avec le mandat que vous leur donneriez au Liechtenstein, sur lequel on peut également faire des comptes numérotés, de sorte que sur le listing, devant le numéro du compte, au lieu d’avoir le numéro du détenteur du compte, il y aurait un pseudonyme, ou un numéro. (…)Le nom n’apparaitrait pas ».

Le lendemain, le journaliste a reçu un devis « personnel et confidentiel » lui proposant d’ouvrir un compte bancaire numéroté au Liechtenstein.

Le blanchiment d’argent n’est guère plus compliqué. Le site de l’ICIJ (Consortium international des journalistes d’investigation) a publié récemment un guide du blanchiment intitulé: « Stash your Cash », qui comprend 6 étapes clés:

1. choisir un paradis fiscal 2. créer une identité secrète 3. ouvrir un compte bancaire 4. transférer l’argent 5. investir l’argent 6. dépenser l’argent.

A chaque étape, le site fournit les avantages et les inconvénients des formules choisies.

Plus
Lire plus...
Marchés