Comment les couturières de Playtex qui fabriquaient les gaines et les soutien-gorges ont aussi conçu les scaphandres spatiaux de la mission Apollo

[PICTURE|sitecpic|lowres]

« Un scaphandre spatial est fabriqué à partir d’une combinaison de pilote, d’un pneu Goodrich, d’un soutien-gorge, d’une gaine, d’un ciré et d’un vers à tomate », a expliqué Nicholas de Monchaux, dans son livre « Spacesuit: Fashioning Apollo », dans lequel il relate comment les couturières de Playtex ont confectionné les scaphandres spatiaux que portaient les astronautes de la NASA lors de la mission Apollo. Les cousettes du fabricant de sous-vêtements étaient en effet les plus qualifiées pour coudre le plus précisément possible, malgré les contraintes techniques spécifiques à ce travail : « Elles devaient coudre avec une tolérance de seulement 1/64ème de pouce sans utiliser aucune épingle », a indiqué de Montchaux au site txchnologist. « Elles ont eu la vie des astronautes entre leurs mains, comme très peu d’autres au cours du processus intégral », commente-t-il, estimant que la NASA n’a jamais reconnu le mérite des couturières de Playtex.

International Latex Corporation (ILC), une division de Playtex composée d’un groupe de couturières, de quelques ingénieurs menés par un ancien réparateur de télévisions et d’un mécanicien automobile, avait réussi à convaincre la NASA de les laisser concevoir le scaphandre des hommes qui allaient marcher sur la Lune en 1969. Lorsqu’ils avaient postulé pour obtenir ce marché, ils s’étaient pourtant retrouvés en concurrence avec des firmes plus grandes avec des moyens financiers plus conséquents. Mai le talent des couturières l’avait emporté sur les compétences techniques de ces firmes et de leurs ingénieurs.

« Ils ont passé 6 semaines à travailler en continu, se reposant parfois dans leurs bureaux pour travailler pendant des sessions de 24 heures d’affilée pour arriver à concevoir une combinaison qui surpasserait radicalement celle des deux autres concurrents invités ».

Aujourd’hui encore, les scaphandres des astronautes de la NASA sont toujours fabriqués par ILC. La filiale de Playtex fabrique également les airbags des appareils d’atterrissage de la Mission Mars Pathfinder, et Mars Exploration Rover, des masques et des combinaisons à capuches pour les secteurs  chimique, biologique, radiologique et nucléaire et d’autres dispositifs pour l’industrie parapharmaceutique.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20