Comment augmenter votre rendement intellectuel grâce à une activité ancienne à pratiquer seulement 30 minutes par jour

« La lecture n’est pas seulement un excellent moyen pour se démarquer de la foule mais c’est également la meilleure façon d’exercer vos muscles intellectuels, selon plusieurs personnalités de renom du monde des affaires », écrit The Muse. Mais les avantages de cette activité ne s’arrêtent pas là.

Selon un article du Wall Street Journal au sujet du mouvement des groupes « lecture lente », il apparaît que la lecture peut vraiment stimuler le fonctionnement de notre cerveau, du moins, si nous lisons régulièrement et de la bonne manière.

La lecture en ligne ne comporte pas autant d’avantages

La journaliste Jeanne Whalen, dans cet article, énumère certains des nombreux avantages scientifiquement prouvés de la lecture. Celle-ci permet entre autres de lutter contre la démence chez les personnes âgées mais elle peut également, lorsqu’il s’agit de grandes œuvres littéraires, renforcer notre capacité d’empathie. Les partisans de la lecture régulière constatent « qu’elle améliore leur capacité de concentration, réduit leur niveau de stress et approfondit leur capacité à penser », explique Whalen.

Selon elle, la manière dont beaucoup d’entre nous lisent aujourd’hui entrave notre faculté à récolter les avantages étonnants d’un bon livre.

« Les écrans surchargés et les nombreuses notifications en ligne nous poussent à parcourir en diagonale le texte en sautant des éléments, compromettent notre concentration et notre engagement dans la lecture et réduisent les avantages du temps que nous passons absorbés dans le monde des lettres ».

Une étude de 2006 a étudié les mouvements oculaires de 232 personnes consultant des pages internet. On a constaté que les sujets lisaient selon un modèle « F » qui balaye toute la largeur de la première ligne du texte mais seulement la moitié des lignes suivantes avec un léger coup d’œil sur le côté gauche de la page accompagné d’un mouvement vertical vers le bas. « Selon les scientifiques, cela n’est absolument pas bénéfique à notre faculté de compréhension approfondie », souligne-t-elle. Plusieurs études ont montré que la lecture d’un texte parsemé de liens mène à une compréhensoon plus faible que lors de la lecture d’un texte brut.  « Des présentations qui mélangent des mots, des sons et des images en mouvement conduisent à une compréhension inférieure à la lecture du texte brut », souligne encore Whalen.

Lisez comme dans les années 90

Il suffit de vous asssoir avec un bon livre dans une pièce calme de la maison pour une période de temps prolongée.

« Les défenseurs des bienfaits de la lecture recommandent de s’assoir 30 à 45 minutes avec un livre dans un fauteuil confortable et de s’éloigner de notre téléphone portable et de notre ordinateur. Certains suggèrent même de planifier notre temps de lecture, d’autres de prendre des notes afin d’approfondir notre engagement avec le texte », écrit Whalen. Même les personnes qui utilisent des liseuses de livres électroniques seraient désavantagées par rapport à certains lecteurs puristes car la lecture sur iPad ou Kindle serait nuisible à la capacité de mémorisation. Toutefois, selon les experts, cela n’est pas le cas lorsque les dispositifs sur lesquels nous lisons ne sont pas connectés à Internet.  

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20