Comité de concertation le 6 mai : la fin du baromètre Covid ?

La semaine prochaine, le vendredi 6 mai, se tiendra un nouveau Comité de concertation. Une réunion qui pourrait donner lieu à davantage d’assouplissement des règles actuelles, si les chiffres le permettent.

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a vendu la mèche concernant la date du prochain Codeco, durant une visite royale de l’institut de santé publique Sciensano. Il aura lieu le 6 mai prochain. Une information confirmée par le Premier ministre Alexander De Croo.

Il s’agira du premier Codeco depuis le mois de mars. Celui prévu le 25 mars dernier avait été reporté au 22 avril, avant d’être à nouveau postposé. Une absence de précipitation qui est plutôt de bon augure.

La fin du baromètre covid ?

Depuis le 7 mars dernier, la Belgique est en code jaune. Cela signifie que la très grande majorité des mesures sanitaires ont été levées et les dernières en vigueur pourraient très prochainement l’être aussi, à en croire le M. Vandenbroucke. Le ministre fédéral de la Santé a en effet évoqué la possibilité que le baromètre corona soit mis « dans le tiroir ».

Une déclaration qu’il faut tout de même tempérer. Il n’est en effet pas question de se débarrasser purement et simplement de cet outil, mais bien de s’en passer si la situation sanitaire nous le permet. La mise au placard du baromètre Covid ne pourra être possible que si l’épidémie continue d’évoluer dans le bon sens et que le virus circule de moins en moins, a en effet précisé M. Vandenbroucke.

Au vu des chiffres actuels, ce ne sera pas pour tout de suite, mais « j’ai bon espoir, parce que je vois l’épidémie encore diminuer », a poursuivi le ministre.

Des chiffres en baisse

Tous les indicateurs (nombre de cas, hospitalisations, soins intensifs et décès) sont actuellement en baisse, selon les données de Sciensano. Et c’est évidemment une bonne chose, cela nourrit l’espoir que le baromètre Covid soit effectivement mis au placard, mais les prochains jours devraient être déterminants.

Il ne faut donc pas prendre cette possibilité pour acquise, car nous ne sommes pas à l’abri d’une envolée des chiffres. Le coronavirus est toujours présent, il fait d’ailleurs encore des ravages dans plusieurs pays.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20