Coco Chanel était bisexuelle et a collaboré avec le régime nazi

Dans une nouvelle biographie de Coco Chanel, intitulée « Coco Chanel : An intimate Life », écrite par Lisa Chaney, on apprend que l’iconique créatrice de la maison de haute-couture française a eu plusieurs liaisons dans sa vie, y compris avec un espion nazi présumé, Hans Gunther von Dincklage, sans que l’on sache si elle était au courant de ses activités. Chaney a expliqué qu’après cette époque, elle était partie vivre en Suisse pour bénéficier de sa neutralité et éviter les poursuites qui auraient pu être engagées contre elle.

Coco Chanel a longtemps été accusée de sympathie intéressée pour les Nazis durant la seconde guerre mondiale. D’autres ouvrages l’ont accusée d’avoir eu des liaisons avec un autre SS, Walter Schellenberg, qui lui aurait permis de maintenir son domicile au très chic Hôtel Ritz à Paris. Elle a également été accusée de prendre avantage des lois pro-aryennes pour prendre le contrôle de sa société des mains de la famille juive Wertheimer. Elle a été arrêtée pour crimes de guerre, mais n’a jamais été condamnée.

L’ouvrage promet de fournir également d’autres détails à propos de Coco Chanel, notamment à propos de sa bisexualité alléguée, de son usage de drogues, et de ses liaisons avec des hommes mariés, y compris le peintre surréaliste Salvador Dali. 

 

Plus
Lire plus...
Marchés